Des comptes dans le rouge, la vie à crédit : le surendettement, ce mal qui progresse avec l'inflation

En 2023, 10 986 dossiers ont été déposés auprès de la commission de surendettement en Occitanie. Soit une hausse de 10% par rapport à l'an dernier. Une augmentation qui s'explique par l'inflation et l'augmentation du prix des matières premières.

Ça n'a échappé à personne, le coût de la vie a fortement augmenté ces derniers mois. Le pouvoir d'achat des Français est de plus en plus contraint. Le moral des ménages ne cesse d'être plombé après la crise sanitaire et le retour d'un niveau d'inflation inédit depuis les années 1980. 

Et l'évolution du surendettement les rend plus pessimistes sur leur situation financière. En Occitanie, le nombre de dossiers déposés auprès de la commission de surendettement de la Banque de France s'élève à 10 986, soit une progression de 10%. Du jamais vu. C'est plus que la moyenne nationale (+7,5%).

Les dossiers ont concerné 12 634 personnes.

367 millions d'euros de dettes 

En 2023, l'endettement contracté par l'ensemble des ménages surendettés en région Occitanie s'établit à 367 millions d'euros. Et se répartit de la manière suivante : 

  • 41% sont des dettes à la consommation
  • 27% sont des dettes immobilières
  • 11% sont des dettes de charges courantes

L'endettement médian hors immobilier s'établit à 16 396 euros. C'est un peu moins que la moyenne française (16 898 euros).

Les foyers les plus fragiles 

Comme les années précédentes, la population des personnes surendettées est majoritairement représentée par des catégories plus fragiles :

  • 40% de couples
  • 25% de divorcés
  • 29 % de célibataires
  • 19% de famille monoparentale

58,7% des ménages surendettés vivent sous le seuil de pauvreté. C'est dans l'Aude et dans les Pyrénées-Orientales que l'on retrouve les foyers les plus surendettés. Avec 263 dépôts de dossiers pour 100 000 habitants (Aude) et 271 dépôts de dossiers pour 100 000 habitants (Pyrénées-Orientales).

Les personnes surendettées ne sont pas forcément au chômage. 

  • 75% sont locataires
  • 56% sont des actifs 
  • 44% : sont inactifs

65% des personnes surendettées gagnent moins de 1300 euros / mois.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité