Des militants écologistes s'invitent au forum "Toulouse Zéro Carbone" organisé par Toulouse Métropole

Publié le

Une dizaine de militants Scientifiques en Rebellion et une vingtaine d'ANV-COP21 se sont invités dans la salle des Illustres au Capitole à Toulouse (Haute-Garonne) lors d'un forum intitulé "Toulouse Zéro Carbone". Une action pour dénoncer le manque d'ambition de la collectivité locale en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

Ils sont connus pour leur désobéissance civile. Ce vendredi 14 octobre, plusieurs militants écologistes, des Scientifiques en Rébellion et de l'ANV-COP21 Toulouse (Haute-Garonne) ont investi la salle des Illustres du Capitole lors d'un forum intitulé "Toulouse Zéro Carbone" organisé par Toulouse Métropole en partenariat avec le journal La Tribune.

Après s'être glissés parmi les invités, les militants et chercheurs sont alors montés sur scène pour prendre la parole et exposer leurs visions du dérèglement climatique, chiffres à l'appui. Une sorte de "conférence occupation" sur l'urgence climatique et sur la nécessité de réduire drastiquement nos émissions de gaz à effet de serre, dès à présent.

Agir dès à présent

"Les experts du GIEC sont très clairs. Si nous voulons tenir notre objectif, à savoir ne pas dépasser les 1,5 degrés de hausse des températures avec le réchauffement climatique, il nous faut changer nos politiques publiques dès à présent. Or la métropole toulousaine continue de soutenir et de financer de grands projets (le projet de la jonction Est qui va augmenter le trafic routier, la tour d'Occitanie, une usine Biomasse en milieu urbain), qui ne sont pas à 0 carbone, qui sont à contre-courant de ce qu'il faudrait faire. Ce genre de forum n'a pas de sens" , explique Gwarr, l'un des militants présent lors de cette occupation.

La présence du directeur de TotalEnergies en Occitanie, Sylvain Panas parmi les invités a aussi mis le feu aux poudres.

"Total fait du greenwhasing*"

C’est un événement public, or il y avait des supports de communication sur la politique de Total sur le développement durable. Total est partout pour faire croire qu’ils font du développement durable or cela ne représente que 10% de leurs recherches et leurs activités. 90% de leurs investissements vont vers l'extraction d’énergies fossiles. Sur du gaz et du pétrole. D’où notre intervention. C’est du greenwashing.

Gwarr, militant ANV-COP21

Total a en effet l'ambition de devenir un acteur majeur de la transition énergétique et vise la neutralité carbone pour 2050. Un mensonge pour ces militants écologistes. "Comme le disent les experts du GIEC, il faut arrêter les énergies fossiles maintenant sinon on ne pourra pas respecter nos engagements", conclut Gwarr.

Cette "intervention-occupation" n'aura duré qu'une trentaine de minutes avant que le forum puisse reprendre normalement. 

*greenwashing : méthode de marketing consistant à communiquer auprès du public en utilisant l'argument écologique de manière trompeuse pour améliorer son image.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité