Deux randonneurs originaires de Toulouse sont morts d'hypothermie dans les Pyrénées espagnoles

Publié le
Écrit par Karine Pellat .

Deux randonneurs de Toulouse, âgés d'une soixantaine d'années sont morts de froid lors d'une randonnée dans la vallée de Boi, dans les Pyrénées espagnoles. Tous les deux étaient qualifiés et expérimentés.

D'après nos confrères du journal El Pais, c'est un véritable drame qui s'est joué mercredi 14 septembre dans les Pyrénées espagnoles. Partis en randonnée, une femme et un homme, âgés respectivement de 69 et 65 ans, sont morts d'hypothermie après avoir été découverts inanimés par des alpinistes.

Découverts à 2 500 mètres d'altitude

Ils étaient partis dimanche de Toulouse pour randonner dans les Pyrénées. Mardi 13 septembre, ils ont quitté le refuge Ventosa, dans le massif des Encantats. Ce sont des alpinistes qui les découvriront le lendemain près du lac de Contraix à 2 500 mètres d'altitude.

 

Une hypothermie extrême

Les deux victimes ont été découvertes inconscientes par des alpinistes qui ont alerté les secours. Un médecin a effectué les premiers soins avant que les randonneurs ne soient transportés par hélicoptère à l'hôpital Vall d'Hebron.

Ils ont été admis en hypothermie extrême. La température du corps de l'une des victimes était de 16 degrés, 20 degrés pour l'autre. Des températures beaucoup trop basses qui ne permettent plus d'assurer correctement les fonctions vitales.

Les deux randonneurs, retraités, étaient membres de l'association "rando plaisirs", basée à Ramonville Saint-Agne, près de Toulouse.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité