Cet article date de plus de 6 ans

Diaporama : les 10 nouveaux eurodéputés du Sud-Ouest

Après la victoire du Front National, les visages des eurodéputés que notre circonscription envoie à Bruxelles changent. Trois sont issus des rangs du Front National. 
Louis Aliot, nouveau député européen du sud-ouest.
Louis Aliot, nouveau député européen du sud-ouest. © MaxPPP
Qui sont les 10 eurodéputés du sud-ouest ? Après la victoire du Front National aux élections européennes, en France, mais aussi dans la circonscription du sud-ouest, en région Midi-Pyrénées et dans 7 des 8 départements de la région, les visages des eurodéputés changent. Les voici.

1) Louis Aliot (Front National)

Le leader de la liste FN dans le Sud-Ouest, compagnon de Marine Le Pen et candidat malheureux à la mairie de Perpignan en mars dernier, tient ici sa première grande victoire. Le vice-président du FN emmène avec lui deux autres députés au parlement européen. 
Louis Aliot
Louis Aliot © AFP

2) Joëlle Melin (Front National)

Conseillère régionale de Provence-Côte d'Azur, domiciliée à Aubagne, la deuxième de liste du Front National n'a pas d'attache politique avec la région sud-ouest. Cette célibataire de 64 ans, tête de liste à Aubagne aux municipales, est médecin et conseillère de Marine Le Pen en matière de santé.
Joëlle Mélin
Joëlle Mélin © FN


3) Edouard Ferrand (Front National)​

49 ans. Lui est conseiller régional FN de... Bourgogne et patron du FN dans l'Yonne et n'a pas non plus d'attache politique dans le Sud-Ouest. Troisième de la liste FN dans la circonscription, il est marié et père de 5 enfants.
Edouard Ferrand
Edouard Ferrand © FN

4) Michèle Alliot-Marie (UMP)​

67 ans, originaire de Saint-Jean-de-Luz, l'ancienne ministre de la défense, de l'Intérieur, de la Justice ou encore des Affaires Etrangères, avait été battue en 2012 à la députation dans les Pyrénées-Atlantiques. Elle était cette fois tête de liste pour l'UMP qui perd deux sièges dans la région. 
Michèle  Alliot-Marie le 5 décembre 2013 à Paris.
Michèle Alliot-Marie le 5 décembre 2013 à Paris. © BERTRAND GUAY / AFP

5) Franck Proust (UMP)

Celui qui avait succédé à Dominique Baudis en 2011 est réélu député européen sur la liste UMP. Agé de 50 ans, agent d'assurance et père de deux enfants, il est premier adjoint au maire UMP de Nîmes Jean-Paul Fournier
Franck Proust, député européen et premier adjoint au maire de Nîmes
Franck Proust, député européen et premier adjoint au maire de Nîmes © maxppp

6) Virginie Rozière (PRG)​

Cette Monpelliéraine de 37 ans ancienne collaboratrice de la ministre PRG Sylvia Pinel faisait face à sa première campagne. Choisie comme tête de liste PS-PRG, elle réalise un score légèrement en dessus de la moyenne nationale.
Virginie Rozière, tête de liste PS-PRG
Virginie Rozière, tête de liste PS-PRG © Kévin Figuier / France 3 Midi-Pyrénées

7) Eric Andrieu (PS)​

L'Audois retrouve le parlement européen qu'il avait rejoint après l'entrée de Kader Arif au gouvernement. Il sera le seul eurodéputé socialiste du sud-ouest. A 54 ans, il premier secrétaire de la fédération PS de l'Aude et conseiller régional du Languedoc-Roussillon.
Eric Andrieu, secrétaire fédéral du PS de l'Aude et député européen sortant
Eric Andrieu, secrétaire fédéral du PS de l'Aude et député européen sortant © MaxPPP

8) José Bové (EELV)

L'eurodéputé de l'Aveyron, 60 ans, retrouve son siège au parlement européen malgré des scores d'EELV bien en dessous de ceux de 2009. 
José Bové à France 3, sur le plateau de La Voix est Libre
José Bové à France 3, sur le plateau de La Voix est Libre © F. Valéry / France 3 Midi-Pyrénées

9) Jean-Luc Mélenchon (FDG)

Le patron du Front de Gauche et ancien candidat à la présidentielle de 2012, 62 ans, retrouve également son siège. Elu du sud-ouest depuis 2009, le chantre de l'opposition de gauche au gouvernement continuera de lutter "contre les politiques d'austérité".
Jean-Luc Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon

10) Robert Rochefort (Modem)

Tête de liste de l'Alternative (Modem-UDI), ce centriste proche de François Bayrou est réélu sur la circonscription. 58 ans, est député européen depuis 2009. Cet ancien directeur général du Credoc (Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie) est spécialiste des problématiques liées à la consommation. Il a également été chroniqueur pour divers médias.
Robert Rochefort, tête de liste UDI-MoDem
Robert Rochefort, tête de liste UDI-MoDem © Kévin Figuier / France 3 Midi-Pyrénées

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections européennes archives politique