Football, Coupe de France : Toulouse à une marche du Stade de France après son éclatante victoire contre Rodez

Toulouse a largement dominé Rodez en quart de finale de Coupe de France qui se jouait à guichet fermé, ce mercredi 1e mars 2023. Une victoire 6-1, révélatrice d'une vraie différence de niveau entre les deux équipes.

Direction les demis pour Toulouse, vainqueur de Rodez pour le compte des quarts de finale de la Coupe de France mercredi 1e mars 2023. Suivez notre direct commenté. 

Sûrement un gros en demi pour Toulouse

En demi-finales, les Violets pourraient affronter un très gros : Nantes (qui s'est qualifié contre Lens), Lyon ou le vainqueur de Marseille-Annecy, début avril. Le tirage au sort de ces demis a lieu jeudi 2 mars 2023 à 20h50, en direct sur France 3. 

C'est terminé : Toulouse étrille Rodez 6-1

Magnifique communion entre les joueurs et les supporters ce soir : mission accomplie, et de quelle manière ce soir, pour le Téfécé.

Coup de sifflet final ici au Stadium : succès sans appel de Toulouse face à Rodez sur le score de 6 à 1. La différence de niveau était flagrant entre une solide équipe de Ligue 1, et une équipe en difficulté en Ligue 2. 

Les supporters de Toulouse sont de plus en plus bruyants en cette fin de match : la qualification est validée, à moins de 10 minutes du coup de sifflet final. Une ola - également reprise par les supporters ruthénois - enflamme les tribunes.

Le RAF se rebiffe

Wilitty, encore lui, reprend un ballon au second poteau suite à un centre venu de la gauche. Sa reprise est dévissée et file en sortie de but.

Les entraîneurs des deux équipes ont effectué leurs derniers remplacements. Rodez se montre un peu plus après son but. 

L'honneur est sauvé pour le RAF

Réduction de l'écart du RAF ! Sur un ballon perdu dans la surface toulousaine, Younoussa Wilitty décoche une magnifique frappe qui vient se loger dans la lucarne de Haug. 6-1 désormais ! Ça réveille un peu les quelques milliers de supporters du RAF présents.

Première frappe dangereuse pour le RAF

Première véritable occasion pour le RAF : sur un corner, Boma place sa tête au premier poteau. Ça passe au-dessus des cages de Haug.

L'heure de jeu est passée et l'intensité est retombée dans ce 1/4 de finales : Toulouse se projette un peu moins, et Rodez craint forcément de reprendre un nouveau but. Les statistiques des tirs sont édifiantes : 19 tirs dont 13 cadrés pour Toulouse, 3 dont 0 cadré pour Rodez.

Montanier fait souffler ses cadres

Le match étant quasi plié, le coach toulousain en profite pour faire tourner son équipe avec deux nouveaux changements : sorties de Chaïbi et de Dallinga, entrées de Birmancevic et de Hamulic.

La physionomie de la deuxième mi-temps est pour l'instant la même que la première. Toulouse domine, sans rien laisser à Rodez. C'est dur pour le RAF, qui manque néanmoins de tranchant en défense pour contenir les vagues toulousaines.

Déjà un autre but en deuxième période !

Pénalty pour Toulouse ! Après une faute dans la surface, l'arbitre désigne le point de pénalty. Dallinga s'exécute et prend à contre-pied Secchi, en tirant sur sa droite. Le Néerlandais inscrit un doublé. 6-0, les Toulousains reviennent avec les mêmes intentions !

Plusieurs changements à la reprise

La deuxième mi-temps vient de commencer ici au Stadium. Les deux coachs ont procédé à deux changements chacun : Kamanzi et Sierro remplacent Desler et Van den Boomen pour Toulouse, Rajot et Corredor remplacent Park et Desprès.

Mi-temps, Toulouse largement devant

C'est la mi-temps au Stadium. Il n'y a pas photo entre Toulouse et Rodez : 5 buts à 0 pour le Toulouse FC grâce à cinq buteurs différents. La messe est pratiquement dite, car en face, les joueurs ruthénois semblent incapables de rivaliser. 

Le Téfécé en met un 5e

Ça fait 5-0 ! Quel boulet de canon de Gabriel Suazo sous la barre, frappé à l'entrée de la surface, qui reprend un ballon donné en retrait par Chaïbi. 5-0. Le Toulouse FC survole littéralement cette rencontre.

On s'approche de la mi-temps et les Toulousains ne sont pratiquement pas inquiétés. Les quelques ballons de contre ruthénois atteignent difficilement la surface de réparation des Violets.

Le Téf ne laisse pas respirer le RAF

Encore Dallinga qui rôde après un énième ballon perdu par les défenseur du RAF. L'attaquant toulousain ne cadre pas.

Rodez prend de nouveau l'eau : nouveau long ballon de Spierings, vers Aboukhlal, totalement oublié par la défense. Le Marocain croise sa frappe en force, mais Secchi s'interpose fermement pour empêcher le 5e but.

25 minutes de jeu et ça fait 4-0

Ça a failli faire 5 ! Secchi réalise un arrêt superbe, à bout portant, devant Dallinga. Le Néerlandais n'avait pas assez fixé son adversaire sur cette frappe tentée à moins de 10 mètres du but du RAF.

Et de 4 ! 4-0 pour Toulouse. Ça défile pour les Ruthénois... Cette fois, c'est Chaïbi qui fusille le portier de Rodez sur une combinaison après un coup-franc - passé en retrait - de van den Boomen. Le score est lourd.

Rodez frustré

On sent les Toulousains beaucoup plus en maîtrise ballon aux pieds. Et les Ruthénois sont frustrés, à l'image de cette faute de Desprès sur Van den Boomen, puis celle de Raux Yao sur Spierings. Le défenseur est sanctionné d'un carton jaune.

Le rythme est retombé après ce début de match totalement fou. Rodez se montre un peu dans le camp toulousain, sans inquiéter Kjetil Haug, le portier toulousain.

Toulouse 3 Rodez 0

Et ça fait 3 !! Incroyables Toulousains qui crucifient Rodez sur chaque action de jeu. Sur un long ballon, Dallinga déborde la défense ruthénoise avant de croiser sa frappe, hors de portée de Secchi. 3-0 après 10 minutes de jeu !

2-0 pour Toulouse après 8 minutes de jeu !

Et ça fait 2-0 ! Dans la foulée, la défense ruthénoise peine de nouveau à se dégager dans sa surface de réparation, et Branco van den Boomen traîne par-là pour marquer le second but toulousain ! Quel début de match.

Et déjà un but pour Toulouse !! Ouverture du score signée de Zakaria Aboukhlal, après un corner cafouillé dans la surface, malgré un premier bel arrêt du gardien ruthénois. 1-0 ! Au plus grand bonheur des supporters, qui se font entendre.

Coup d'envoi au Stadium !

C'est parti ! Les Ruthénois, en rouge, ont donné le coup d'envoi de ce quarts de finale face aux Toulousains, en blancs.

Hommage à Just Fontaine

Avant ce match, 1 minute d'applaudissements est respectée en l'hommage à l'illustre Just Fontaine, ancien joueur international français et ancien entraîneur du club de Toulouse.

durée de la vidéo : 00h02mn16s
Hommage à Just Fontaine, le recordman de buts lors d'une Coupe du monde de football. ©Pascale Lagorce/FTV

Le chant occitan "Se canto" retentit dans le Stadium. Les deux équipes ne vont plus tarder à pénétrer sur la pelouse.

durée de la vidéo : 00h01mn01s
Les supporters toulousains entonnent le "Se canto" ©Pascale Lagorce/FTV

Les deux équipes viennent de rentrer aux vestiaires. Moins de 15 minutes avant le début de ce match, qui s'annonce bouillant, avec des supporters ruthénois présents en nombre.

Échauffement en cours

Ce match sera arbitré par Monsieur Jérémie Pignard, assisté de Messieurs Drouet et Coniglio. À noter que ce trio arbitral pourra consulter la VAR (Vidéo assistance à l'arbitrage).

Les deux équipes sont à l'échauffement, dans une ambiance qui monte crescendo. Près de 31.000 personnes sont attendues ce soir

Les compos sont tombées, les deux équipes sans leurs gardiens titulaires

Les compositions d'équipes ont été annoncées. Du côté des Violets, c'est un 11 presque type. Seules petites surprises : les titularisations de Kjetil Haug dans les buts, et de Logan Costa en défense centrale. 

En face, le coach ruthénois Didier Santini a laissé son capitaine Rémy Boissier sur le banc. C'est l'attaquant Clément Desprès qui récupère le brassard. À cause des blessures, c'est le 3e gardien de l'équipe, Thomas Secchi, qui tiendra les buts du RAF.

L'ambiance monte des deux côtés

À plus d'une heure du coup d'envoi, les joueurs de Toulouse et du RAF sont au Stadium de Toulouse où les supporters du TFC étaient nombreux pour réserver un accueil chaleureux à leurs joueurs.

durée de la vidéo : 00h00mn50s
Arrivée des joueurs du TFC pour ce 1/4 de finale de la coupe de France face à Rodez ©Rémi Surrans FTV

Les supporters de Rodez arrivent depuis l'Aveyron en bus, avec l'envie de créer l'exploit.

Un parcours sans encombre pour le Téf

Les deux équipes sortent d'une défaite en championnat ce week-end : 3-0 à Reims pour les Violets, 2-0 contre Bastia pour Rodez qui est désormais lanterne rouge de la Ligue 2. 

En Coupe de France, les hommes de Philippe Montanier font un parcours sans faute depuis leur premier match en 32es de finales. Ils ont d'abord éliminé les amateurs de Lannion (1-7), avant de dominer deux équipes de Ligue 1 à domicile : Ajaccio (2-0), et Reims (3-1). Le tirage est donc plutôt clément avec cette réception de Rodez, mais il va falloir s'en méfier.

Saint-Etienne, Monaco, Auxerre : Rodez a éliminé du lourd

Car le parcours des Ruthénois est à la fois heureux bluffant. Heureux car ils s'en sont souvent bien sortis, notamment face à deux clubs amateurs (0-1 contre Roche Saint-Genest, aux pénaltys contre Grasse). Mais leurs victoires face à Monaco, 3es de Ligue 1, et Auxerre en 1/4 de finales, témoignent, au moins, d'une capacité à surprendre l'adversaire

Les Toulousains sont prévenus. Sans oublier que tout peut aller très vite dans un match à élimination directe, qui plus est sans prolongations

Match à guichets fermés

Un quarts de finale, contre une équipe du coin, cela a plu aux supporters : le match se déroulera à guichets fermés. Près de 30.000 spectateurs sont attendus, dont environ 5.000 Ruthénois répartis à la fois dans les tribunes et dans le parcage visiteurs.

Beaucoup de jeunes garniront les travées du Stadium, en pleine période de vacances scolaires.