Football, Ligue Europa : Toulouse éliminé de la Coupe d'Europe avec les honneurs après son match nul (0-0) contre Benfica

Toulouse y a longtemps cru mais Toulouse est éliminé de la Ligue Europa après un match nul 0-0 contre le Benfica Lisbonne jeudi 22 février au Stadium de Toulouse. Les Violets ont dominé, mais n'ont pas su marquer ce but pour rêver encore. Ils sortent de cette Ligue Europa avec les honneurs.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Toulouse n'est pas parvenu à renverser la tendance et est éliminé de la Ligue Europa après son match nul (0-0) contre Benfica jeudi 22 février. Les hommes de Carles Martinez pourront nourrir des regrets car ils ont eu de nombreuses occasions pour aller en prolongations. 

Toulouse éliminé 

Les supporters remercient leurs joueurs à l'issue de cette partie très animée. "Merci Toulouse, merci Toulouse" scandent-ils. 

C'est terminé ici, au Stadium. Valeureux, combatifs, dominateurs, Toulouse concède le nul (0-0) face à Benfica, insuffisants après le résultat du match aller en faveur des Lisboètes (2-1). Les Violets ont multiplié les occasions mais n'ont pas su se montrer précis dans le dernier geste pour pousser les Portugais en prolongations. Ils sortent néanmoins la tête haute de cette Ligue Europa. 

92e : encore une frappe de Sierro, mais Trubin plonge bien sur sa gauche pour repousser la tentative. 

90e : il reste 4 minutes dans le temps additionnel pour marquer et espérer les prolongations. Benfica est qualifié pour le moment. 

86e : énième corner pour les Toulousains qui poussent, qui poussent. C'est dégagé, avant que le ballon ne revienne sur Babicka, qui combine avec Costa. Mais sa frappe fuit le cadre. 

83e : encore un corner pour les Violets, déchaînés sur cette fin de match. Sierro à la baguette mais Trubin repousse le danger. 

15 minutes pour 1 but

80e : Carles Martinez procède à deux derniers changements, offensifs, avec les entrées de Magri et Babicka. Ils remplacent Suazo et Gboho. 

74e : les Portugais tentent de calmer les ardeurs toulousaines en conservant davantage le ballon. Mais le Téfécé reste dangereux, avec un nouveau corner. Il ne donne rien. 

71e : Benfica sort un peu de son camp et obtient un corner. Di Maria botte le ballon, finalement dévié par la défense toulousaine. 

Toulouse maudit

67e : coup franc dans la foulée pour Sierro, en position excentrée. Exploit de Trubin qui, sur un réflexe, arrête la frappe de Spierings. Le ballon revient vers Sierro : il centre mais Nicolaisen ne cadre pas sa tête. Que d'occasions manquées !

65e : nouvelle opportunité pour les Violets, avec Spierings qui distille un centre parfait pour Dallinga. Le Néerlandais pique sa tête, qui termine sur le poteau. Il était, de toute façon, signalé en position de hors-jeu. 

62e : avec toutes ces occasions, le Téfécé mériterait de mener au score. Mais Benfica, à l'expérience, tente de temporiser. Sans succès, car les vagues violettes sont constantes. 

Le Téfécé est tout proche du but

59e : encore un corner pour le Téfécé. Cette fois, Nicolaisen est trouvé au second poteau mais il ne rabat pas suffisamment sa tête. Le ballon file au-dessus.

55e : nouveau corner pour Toulouse, dans une atmosphère délirante. Sierro s'exécute, le ballon est dégagé mais revient à Suazo sur le côté gauche. Le Chilien manque son centre et le gardien récupère. 

53e : encore une énorme occasion pour le Téfécé sur une attaque rapide. Donnum déstabilise avec des crochets et dépose un centre parfait sur la tête de Spierings. Mais le Néerlandais ne smashe pas suffisamment sa tête, qui passe à côté, alors qu'il était tout seul ! Quel dommage.

Toulouse insiste

51e : encore Gboho, qui combine avec Dallinga dans la surface. Le ballon est dévié par la défense, et file en corner. L'arrière-garde portugaise finit par se dégager difficilement.

49e : nouvelle percussion de Gboho, lui aussi intéressant depuis le début du match. Son centre est trop écrasé et ne trouve personne au premier poteau. 

47e : la première situation chaude de la seconde période est toulousaine ! Donnum percute côté droit après un bon travail de Kamanzi. Il centre en retrait pour Sierro, mais la reprise du Suisse n'est pas assez puissante pour tromper Trubin, qui s'interpose. 

Le match reprend

46e : c'est reparti ! Benfica engage cette deuxième période.

Scène folle au retour des joueurs : un feu d'artifice est lancé depuis le virage Brice Taton, pour un super spectacle lumineux. 

Mi-temps, 0 à 0 entre les deux équipes

C'est la mi-temps au Stadium ! Dans un match très animé, les deux équipes ont eu chacun des occasions mais ont manqué de précision pour prendre l'avantage. Toulouse est largement au niveau, mais a perdu deux de ses défenseurs (Diarra et Desler) sur blessure. 

45e : énorme arrêt de Guillaume Restes sur cette erreur de placement de la défense toulousaine, qui permet au défenseur Antonio Silva de se retrouver tout seul face au gardien. Mais ce dernier s'étend de tout son long pour repousser la frappe. 

44e : corner pour Toulouse obtenu par Suazo, décidément très actif. Sierro le botte, mais personne ne parvient à couper la trajectoire du ballon. Sortie de but. 

Toujours 0-0

39e : Toulouse a un peu plus reculé mais tente toujours de jouer, comme ce déboulé de Kamanzi côté droit. Son centre, trop fuyant, ne trouve personne et file en touche. 

35e : Benfica reprend un peu le dessus depuis quelques minutes. À l'image de ce corner botté par Angel Di Maria, dégagé par Sierro au premier poteau. 

31e : c'était très chaud devant le but toulousain ! Sur un centre, Rafa Silva est tout proche de pousser le ballon au fond. Mais il est trop court et sa reprise flirte avec le poteau. 

Desler lui aussi blessé, coups durs pour le Téfécé

30e : ces deux changements forcés pourraient perturber l'organisation toulousaine, même si Keben et Kamanzi évoluent à leur poste. Benfica risque de jouer davantage à gauche pour gêner les deux nouveaux entrants. 

28e : c'est la poisse pour Toulouse. Après Diarra, Desler reste au sol à son tour. Lui aussi doit sortir, et laisse sa place à Warren Kamanzi. 

27e : d'un but à l'autre, Suazo parvient à subtiliser le ballon à un défenseur adverse tout proche de sa ligne de but. Il centre pour Donnum, mais la tête du Norvégien n'est pas assez placée. Trubin capte tranquillement. 

Diarra blessé

25e : première grosse occasion pour les Portugais. Neres déborde sur le côté gauche, entre dans la surface. Il centre en retrait pour Rafa Silva qui contrôle puis frappe. Cela passe juste au-dessus de la lucarne de Guillaume Restes. 

23e : coup dur pour Toulouse : Moussa Diarra, blessé, est contraint de laisser sa place. Le jeune Keben le remplace. 

20e : les deux pistons Desler et Suazo sont très remuants sur leurs côtés et perturbent les ailiers portugais, obligés de redescendre très bas. 

Manque de précision

17e : premier coup franc intéressant pour Benfica à 30 mètres du but. Di Maria le joue court avec Neres mais le centre de ce dernier s'envole en sortie de but. 

16e : premier carton jaune de la rencontre pour le Toulousain Donnum, qui a mal réagi après une faute commise au milieu du terrain. 

14e : nouvelle action parfaitement jouée par Spierings qui renverse vers Suazo, seul dans la surface. Le Chilien centre, mais c'est contré. Le corner qui suit ne donne rien. 

10e : superbe début de match des Toulousains qui jouent les coups à fond. Cela manque de précision aux abords de la surface mais les Portugais, qui usent beaucoup de longs ballons, sont inquiétés depuis le début de la partie. 

Le Téf offensif

9e : les Violets restent haut et maintiennent la pression. Sur un centre, Suazo passe en retrait pour Sierro qui tente du gauche en une touche. C'est écrasé et ça n'inquiète pas Trubin. 

7e : les deux équipes se rassurent ballon au pied et évitent de prendre des risques dans leur camp. Jusqu'à cette incursion toulousaine ponctuée par la première frappe du match : Sierro s'essaie à l'entrée de la surface. C'est tranquillement capté par Trubin. 

5e : les Portugais ont davantage le ballon sans pour autant trouver de décalage pour l'instant. Les Violets sont bien en place. 

2e : premières minutes dans une ambiance très chaude, où les Toulousains évoluent haut sur le terrain pour gêner la relance adverse. Cela fonctionne avec un ballon récupéré haut, finalement perdu après une faute de Desler dans la surface adverse. 

C'est parti !

L'arbitre donne le coup d'envoi de la rencontre. Les Toulousains, dans leur violet et blanc traditionnel, engagent face à des Portugais vêtus de rouge et blanc.

Une minute d'applaudissements est respectée en la mémoire d'Arthur Jorge, décédé ce jeudi. Entraîneur de renom, il est notamment passé par le PSG.

Pas de surprise dans les deux 11

Les joueurs des deux équipes sont à l'échauffement sous une pluie fine et un vent continu. Le kop toulousain est plein à craquer. De l'autre côté, le parcage lisboète est lui aussi complet, entouré d'autres supporters rouges et blancs. 

durée de la vidéo : 00h00mn20s
Les supporters toulousains et lisboètes chantent au moment de l'entrée des joueurs à l'échauffement. ©Pascale Lagorce / FTV

Carles Martinez Novell, l'entraîneur toulousain, a aligné ses forces vives ce soir. Nicolaisen et Costa composeront la charnière centrale, Vincent Sierro est capitaine au milieu, et Thijs Dallinga animera l'attaque violette. Le buteur du match aller, Mikkel Desler, est lui aussi titulaire.

Côté portugais, l'international argentin et ancien joueur du PSG Angel Di Maria est titulaire. Même chose pour Nicolas Otamendi et David Neres, autres joueurs cadres de cette équipe. 

Grosse ambiance

Dans le stade, les fans des deux camps sont ultra-bruyants. Un autre duel, celui des tribunes, risque d'enflammer la partie.

Les supporters des deux camps se sont amassés aux abords du stade plus d'une heure avant le coup d'envoi. Les Lisboètes sont arrivés depuis un cortège et se sont fait entendre.

Le Téf va (un peu) mieux

Mal-en-point en Ligue 1, les hommes de Carles Martinez Novell semblent retrouver quelques couleurs depuis deux matchs. Avec d'abord ce match aller face perdu de peu et à la toute dernière minute face aux Portugais (2-1) il y a une semaine. Courageux et solides défensivement, les Violets devront montrer les mêmes valeurs pour espérer une qualification ce soir.

Surtout, ils ont engrangé encore plus de confiance après un succès de prestige acquis sur le terrain de Monaco dimanche (1-2) en Ligue 1. Une victoire (la 9e de la saison) qui leur a permis de s'éloigner un peu de la zone de la relégation. Et qui ne sera pas de trop avant ce nouveau défi face à des Portugais en tête de leur championnat.

Un but à remonter

Pour se qualifier, l'équation est simple. Les Toulousains doivent au moins remonter l'écart d'un but après le match aller. S'ils y parviennent, rendez-vous en prolongations.

Si cet écart est toujours d'un but à l'issue des 30 minutes supplémentaires, les deux équipes se départageront lors d'une séance de tirs au but. Un exercice qui n'avait pas souri aux Violets lors du 16es de finales de Coupe de France à Rouen il y a un mois.

L'ambiance s'annonce grandiose au Stadium. Beaucoup de supporters promettent déjà une atmosphère au moins aussi bouillante que celle vécue lors de la victoire du Téfécé face à Liverpool le 9 novembre 2023, date de la dernière victoire du Téfécé au Stadium. Tous rêvent d'un exploit historique.