Divorce des supporters du TFC : ils ont jeté leur "matériel" devant les portes du club

Les membres des clubs de supporters du TFC ont tenu leur promesse. Ce vendredi, ils sont venus "tout jeter". Banderoles, drapeaux, mégaphones, calicots, tout a été abandonné sur le sol devant le local du club

Pour des supporters, ce geste est hautement symbolique
Pour des supporters, ce geste est hautement symbolique © France 3
Symboliquement, ce vendredi, les membres des quatre clubs ("BFS", "Viola Club", "Indians Tolosa" et "Occitans and West eagles") sont venus consommer le divorce avec le club qu'ils supportaient depuis des années. 

Le geste, annoncé la veille, est chargé de sens.
La plupart de ces supporters étaient viscéralement attachés à ces objets, signes d'appartenance à un groupe, objets d'adulation d'une équipe de football qui les a profondément déçus. 
I
ls ne pardonnent pas aux joueurs de s'être auto-sabordés lors des derniers matchs et notamment lors de la rencontre contre Lille mais ils ne pardonnent pas non plus aux dirigeants accusés d'immobilisme, de copinage et de médiocrité.

Le" tabassage de supporters par la police sous les bureaux" des dirigeants a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase.
Samedi, ils n'iront pas à Bordeaux soutenir leur équipe.

Vidéo : le reportage de Frédéric Fraisse et Eric Coorevits




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tfc football sport