DROGUE. 4 personnes en garde à vue, interpellées avec 30 kg de cannabis et 100 000 euros en espèces, des armes de poing

Quatre personnes font l'objet d'une garde à vue ce dimanche 26 mai 2024 après avoir été interpellées, deux jours auparavant, à Aucamville au nord de Toulouse en Haute-Garonne. Elles sont suspectées de trafic de stupéfiants, entre autres.

4 personnes ont été placées en garde à vue à la suite de leur arrestation par le GIGN et les unités de la brigade de recherches de la compagnie de Muret ce vendredi 24 mai 2024 à Aucamville au nord de Toulouse en Haute-Garonne, comme le révèlent nos confrères de la Dépêche du midi.

Selon nos informations, l'une d'elle est poursuivi pour "trafic de stupéfiants", "importation de stupéfiants" et "association de malfaiteurs". Cet homme pourrait être présenté à un juge d'instruction en charge du dossier dans les prochaines 48 heures.

L'un des malfaiteurs aurait été arrêté après avoir effectué un rapide aller-retour entre l'Espagne et la Haute-Garonne, comme le précise le quotidien régional. Pris en flagrant délit dans le sous-sol d'un parking, les militaires ont découvert 30 kg de cannabis dans le véhicule, après l'avoir filé. Les enquêteurs qui le surveillaient depuis le début de l'année ont également procédé à des perquistions à son domicile, une résidence récente du centre de la commune, où ils auraient découvert deux armes de poing et 100 000 euros en espèce. 

" Il y avait déjà eu des arrestations dans le cadre des opérations "place nette", explique Gérard André, le maire d'Aucamville mais jamais de cet ordre là. Ils étaient surveillés depuis longtemps notamment grâce aux 88 caméras installées surla commune. La police municipale a été mise à contribution dans cette opération". 

La marchandise aurait été écoulée à Muret, autre commune de la Haute-Garonne. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité