Droits LGBTQI+ : le musée des Abattoirs et les avocats de Toulouse participent à leur première marche des fiertés à Toulouse

La 28ème marche des fiertés aura lieu ce samedi 10 juin à Toulouse. Près d'une trentaine de chars colorés vont défiler dans les rues pour rappeler les droits de la communauté LGBT. Le musée des Abattoirs et le barreau de Toulouse y participent. Une première.

Ce samedi 10 juin aura lieu à Toulouse la 28ème marche des fiertés pour la défense des droits de la communauté LGBT, Pour la première fois, le musée d'art contemporain des Abattoirs et les avocats du barreau de Toulouse seront présents. 

Un char artistique

C'est la première fois. Le musée des Abattoirs défilera ce samedi 10 juin dans les rues de Toulouse aux côtés de la communauté LGBT. A cette occasion un char a tout spécialement été créé par l'artiste Pascal Lièvre et le collectif pluridisciplinaire Queer Griffes d'Anges.

"Depuis notre ouverture en 2000, nous nous battons pour l'inclusion dans le monde culturel", explique le Musée. "Il était donc logique d'être présents pour cette marche des fiertés, mais avec notre ADN. Ce char défend les valeurs des Abattoirs mais il est aussi un geste artistique."

Les slogans créés par Pascal Lièvre seront dévoilés à l'occasion du défilé. 

Le char reviendra ensuite dans la cour du Musée pour une after party de 18H30 à 23H. Une soirée musicale haute en couleurs. Cette soirée est gratuite. Il vous suffit de télécharger votre billet d'entrée sur le site du musée des Abattoirs ou directement sur les grilles de l'établissement avec un QR code. La soirée sera animée par les Griffes d'Anges. Fondé en 2021, le collectif est né d’une volonté commune de promouvoir la nouvelle scène artistique queer.

Le musée des Abattoirs avait déjà collaboré avec l'association Pride Toulouse en lui confiant une carte blanche lors de la Nuit européenne des Musées depuis 2018.

Le barreau partenaire

Le Barreau de Toulouse sera également partenaire. Les avocats de la ville rose seront présents sur le village des associations toute la matinée avant le départ du défilé. Ils délivreront des consultations gratuites et sans rendez-vous et répondront à toutes les questions d'ordre juridique concernant les droits LGBT. 

"Peu d'agressions sont réprimées car les victimes ne portent pas souvent plainte", déplore Erick Boyadjian, avocat au barreau de Toulouse. "Il faut qu'elles comprennent que c'est important d'être accompagné par un avocat quand on a vécu de tels événements."

Homophobie en hausse

Cette 28ème marche des fiertés intervient moins d'un mois après la publication du rapport 2022 de SOS Homophobie. On y apprend que les actes homophobes ont continué de progresser en France : + 22% sur un an. Le rapport complet est à consulter sur le site de l'association

"L'homophobie suit souvent l'actualité des droits LGBT", explique Yves Ducel-Fages, membre de SOS Homophobie en Occitanie. "Cette année on a beaucoup parlé de la question des transgenres, et du coup ça a fait progresser la transphobie".

Une trentaine de chars vont défiler ce samedi après-midi en centre ville de Toulouse pour la marche des fiertés. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité