Face à l'envolée du trafic aérien et aux besoins de maintenance d'avions, Tarmac Aerosave s'étend et recrute

Pour faire face à la reprise du trafic aérien post-pandémie, l'entreprise tarbaise Tarmac Aerosave étend, en cette fin 2023, ses capacités de stockages d'avion et recrute une centaine d'emplois.

Tarmac Aerosave, spécialisé dans le stockage, la maintenance et la transition d'avions, continue son développement. L'entreprise a remis en vol son 1000e avion et aura dépassé les 100 avions livrés en 2023. La société dont le siège social est domicilié à Tarbes depuis 2007, possède un centre de services aéronautiques également à Toulouse-Francazal (Haute-Garonne) et Teruel en Espagne. 

Cette filiale d'Airbus, Safran et Suez dispose de la plus grande capacité de stockage d'avions et de moteurs en Europe pouvant aller jusqu'à 280 avions. 

Alors que le transport aérien a retrouvé sa dynamique, l'entreprise tarbaise doit faire face à une forte demande. "Elle connaît une importante demande pour des visites de maintenance et des opérations de remises en service, tout en devant assurer la maintenance des avions stockés", indique la société dans un communiqué de presse.

140 places de parkings supplémentaires

Pour y répondre, Tarmac Aerosave étend ses capacités avec la construction de nouveaux parkings et hangars sur ses trois sites. Selon nos confrères de la Tribune, le site espagnol de Teruel "peut héberger à lui seul 120 places de parking ce qui en fait le plus grand site de stockage d'Europe". Le groupe y a inauguré mi-septembre un 3e hangar, capable d'accueillir simultanément deux A380. 

À Tarbes, une vingtaine de places de parking supplémentaires ont été créées et un atelier pour la maintenance, le stockage et le démantèlement des moteurs a ouvert. À Francazal, Tarmac Aerosave s'est lancé dans une nouvelle activité pour mener des opérations sur les avions d'Airbus finalisés sur la chaîne d'assemblage avant qu'ils ne soient livrés à leurs clients.

Campagne de recrutement

Au printemps dernier, Tarmac Aerosave, Airbus et la ville de Chengdu ont annoncé la création d'une coentreprise, Airbus Lifecycle Services, devenant le premier centre de services de gestion du cycle de vie des avions en Chine. Le site devrait entrer en service en janvier 2024.

Pour accompagner sa croissance, la société a entamé une importante campagne de recrutement en 2022 qui se poursuit actuellement. Une soixantaine de personnes ont été embauchées l'an dernier. L'entreprise aux 500 salariés recherche désormais une centaine de techniciens et mécaniciens aéronautiques.  

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité