• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Fermat : le plus vieux collège de Toulouse prône la blouse au nom de l'égalité

Un collège du 16ème siécle / © France 3 Midi-Pyrénées
Un collège du 16ème siécle / © France 3 Midi-Pyrénées

Le plus ancien collège de Toulouse réfléchit au retour de la blouse à l'école afin d'atténuer les inégalités sociales entre des élèves soumis à la pression sociale pour porter des vêtements de marque

Par Michel Pech

Le collège Pierre-de-Fermat, un établissement public, a écrit aux parents de ses 900 élèves pour qu'ils se prononcent pour ou contre le port de la blouse.
Les élèves français portaient traditionnellement une blouse jusqu'à ce qu'elle soit remisée au placard en 1968. Des établissements, pour l'essentiel privés, l'ont remise au goût du jour depuis quelques années, en arguant du fait qu'elle permet de gommer les inégalités, de lutter contre la "dictature" des marques et de favoriser l'intégration.

Pierre-de-Fermat
Pierre-de-Fermat, situé en plein centre de Toulouse, est l'un des collèges les plus prestigieux et huppés de la quatrième ville de France, avec des bâtiments datant du XVIe siècle situés tout près du Capitole.

Une béquille pour lisser les différences sociales
Avec ce sondage, nous avons voulu mener une réflexion sur le genre de petite béquille qu'il faudrait mettre en place pour obtenir un léger lissage en termes
de différences sociales", a expliqué la principale de l'établissement. De 5% il y a quelques années, la proportion d'élèves issus de "milieux sociaux fragiles" est passée aujourd'hui à 17%, a-t-elle ajouté.
Or, les élèves sont soumis à de fortes pressions sociales pour mettre des vêtements de marque qui peuvent avoir un impact considérable sur les budgets des familles les plus modestes.
"Il y a une pression" des marques sur les élèves, a dit la principale. "Quand bien même il n'y aurait qu'un élève qui serait fragilisé, il est de notre devoir de s'en inquiéter" et de chercher des solutions même si le collège est "bien conscient que cela ne va pas résoudre le problème des différences sociales", a-t-elle poursuivi.

Un sondage
En tout état de cause, le résultat du sondage devra être soumis au conseil d'administration de l'établissement et aux autorités et une éventuelle décision en faveur du port de la blouse n'interviendrait pas avant la rentrée 2015.
Le collège souligne cependant que cette consultation n'a aucun rapport avec la proposition du maire de Béziers (Hérault), Robert Ménard, soutenu par le Front national, qui veut offrir des blouses ornées du blason de la ville à tous les enfants des écoles.

Vidéo : le reportage de catherine Monniet et Frédéric Elhorga
La blouse à Fermat ?

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus