Football : Toulouse et Amiens contestent devant le Conseil d'État la baisse des aides à la relégation

Le Toulouse Football Club (TFC) et Amiens Sporting Club Football (ASC) ont été relégués en Ligue 2 en fin de saison 2019-2020. Les deux clubs déposent un recours devant le Conseil d'État pour contester la baisse de leurs aides à la relégation. 

Toulouse et Amiens déposent un nouveau recours devant le Conseil d'État. Les deux clubs de football contestent la baisse de leurs aides à la relégation, décidée par la Ligue de Football Professionnelle.

Grâce à l'accord conclu avec Mediapro sur les droits de télévision, la Ligue de Football Professionnelle, Toulouse devait toucher 18 millions d'euros et Amiens neuf millions.

Le retrait de Mediapro à l'origine de la baisse des aides

Suite au retrait du diffuseur Mediapro, la Ligue de Football Professionnelle a pris la décision de revenir au système de partage de la saison 2018-2019. Le TFC a donc touché 9,5 millions d'euros et Amiens 5,5 millions. Le montant est relatif au nombre d'années passées en Ligue 1, d'où la différence entre les deux clubs.

La Ligue de Football "ayant modifié en cours de saison le dispositif d'aide", les deux clubs estiment que cette décision "porte notamment atteinte au principe d'équité sportive et entraîne un préjudice financier important".

"Le Conseil d'État tranchera en premier et dernier ressort afin de faire valoir leurs droits", indiquent-ils. 

En avril 2020, les deux clubs avaient déjà contesté devant le Conseil d'État leur relégation du championnat de Ligue 1, après son arrêt prématuré en raison de la crise sanitaire.

Le TFC et l'ASC occupent respectivement la troisième et neuvième place du championnat de Ligue 2 avant la 35e journée programmée samedi 24 avril. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tfc football sport amiens sc ligue 1 ligue 2 justice société