France 2030. C'est 470 projets, en Occitanie, et des entreprises innovantes et dynamiques

En 2021, Emmanuel Macron dévoilait le plan d’investissement France 2030. Une enveloppe de 54 milliards d'euros destinée à rattraper le retard industriel français et à investir dans des technologies innovantes. En Occitanie, l'investissement est entre 885 millions et 1,2 milliard d'euros obtenus pour 470 projets depuis 2021.

France 2030 n'est pas le programme pour les jeux olympiques d'hiver, mais bien un plan d’investissement de 54 milliards d’euros voulu par Emmanuel Macron.

Ce plan, France 2030, devrait permettre de rattraper le retard industriel français, d’investir dans les technologies innovantes ou encore de soutenir la transition écologique.

Les principaux objectifs sont :

  • d'accompagner la transition agricole et écologique,
  • de soutenir les industries d'excellence et les métiers de demain,
  • de développer la mobilité et les énergies propres,
  • d'accélérer le développement des start-up.

Le Président de la République fait le point

La visite du Président de la République à Toulouse ce lundi 11 décembre consiste à faire le point sur les innovations comme le prototype d’avion hybride Ecopulse. Un appareil développé par Airbus, Safran et Daher et dont l’objectif est de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans l’aviation. 

D’autres innovations lui seront présentées dont un droïde de livraison et le robot agricole de Naïo Technologies.

Plusieurs médias affirment qu'en Occitanie, il y a 470 projets qui sont soutenus avec un budget de 1,2 milliard d'euros depuis 2021, date de début de ce plan France 2030.

Trains d'atterrissage et véhicules autonomes

La société Soben basée à Cahors dans le Lot, fabrique des trains d'atterrissage et des véhicules autonomes.

France 2030 soutient cette entreprise dans le cadre de trois projets.

Fabriquer des trains d'atterrissage plus écologiques. "Ils vont consommer moins de matières, permettre d'être plus léger et avoir des meilleurs rendements", explique le cofondateur Benjamin Talon.

Le deuxième projet, en lien avec la société Twinswheel, est "la logistique des derniers kilomètres, c'est la partie robotique, on va coupler les robots avec des tramways à Montpellier pour transporter des marchandises dans le centre-ville", témoigne Benjamin Talon.

Le troisième projet est prévu pour l'amélioration de l'usine dans la fabrication des robots.

Concrètement, il y en a pour plusieurs millions d'euros et c'est clairement super intéressant.

Benjamin Talon, cofondateur Soben et Twinswheel

Selon Benjamin Talon, "ce plan d'investissement permet de faire avancer les recherches en développement et le développement industriel, mais aussi d'accélérer la mise sur le marché de nos produits".

Des robots agricoles autonomes

Naïo Technologies, spécialiste des robots agricoles à Escalquens en Haute-Garonne est aussi éligible au fond de financement France 2030. Le plan d'investissement "aide Naïo par le financement de projets de recherches et développements", confirme Flavien Roussel, responsable communication à Naïo Technologies. 

Les fonds France 2030 financent aussi l'appel à manifestation d'intérêt pour aider les agriculteurs à investir dans des solutions durable et les robots Naïo y sont éligibles.

Flavien Roussel, responsable communication Naïo Technologies

Naïo Technologies vient de lancer une nouvelle machine complètement autonome dans la réalisation de tâches agricoles pénibles. Une innovation sans besoin de supervision humaine, qui pourrait grandement assister les agriculteurs dans leur travail.

Exemples de projets retenus dans la région Occitanie

À Millau en Aveyron, l'entreprise Auglans est lauréate du projet "solutions innovantes pour la gestion des matières et des déchets radioactifs et la recherche d'alternatives au stockage géologique profond".

Son projet propose de développer une plateforme d'expérimentation en support à des activités de recherche et développement visant à évaluer la faisabilité et le caractère opérationnel de solutions de surveillance de colis de déchets radioactifs au sein de leurs alvéoles d'entreposage.

Nobrak, situé à Montauban dans le Tarn-et-Garonne est une des premières entreprises françaises à fabriquer des coiffes de fusée. La coiffe va éviter aux satellites embarqués de subir les contraintes thermiques et mécaniques dues au frottement de l’air et des particules présentes pendant la traversée de l’atmosphère.

En Ariège, à Saint-Paul-de-Jarrat, la scierie Bois Ariégeois a été lauréate de l'appel à projets "industrialisation de produits et systèmes constructifs bois et autres biosourcés". Le projet va permettre de moderniser et d'augmenter les capacités de production de la scierie et de diversifier son activité. La scierie devrait passer de 100 m.³ de grumes transformées par jour à 500 m.³ Ainsi qu'une création de 25 emplois au cours de ce projet.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité