• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Haute-Garonne : les manifestations publiques ne sont pas interdites

Une réunion de crise s'est tenue toute la matinée à la Préfecture de Haute-Garonne. / © Delphine Gérard/France 3 Midi-Pyrénées
Une réunion de crise s'est tenue toute la matinée à la Préfecture de Haute-Garonne. / © Delphine Gérard/France 3 Midi-Pyrénées

Selon la Préfecture de Haute-Garonne, dont la réunion de crise s'est terminée peu avant midi, les manifestations publiques ne sont pas interdites dans le département mais seront analysées au cas par cas. La présence des forces de l'ordre est renforcée dans tous les lieux de grand rassemblement.

Par Marie Martin

A l'issue d'une réunion de crise qui s'est déroulée toute la matinée de samedi, la Préfecture de Haute-Garonne a décidé de ne pas interdire toutes les manifestations publiques, au lendemain des attentats de Paris. 
Chaque rassemblement sera analysé au cas par cas, avant la délivrance d'une autorisation. Le Préfet en appelle à la grande vigilance des organisateurs de manifestations : "Soyons mesurés dans l'expression de la solidarité", a notamment déclaré Pascal Mailhos, préfet de Haute-Garonne.

Par ailleurs, et sans surprise, les actions de police et de gendarmerie sont renforcées dans les lieux publics et les lieux de grands rassemblements, comme les gares, les aéroports et les centres commerciaux. Les congés et permissions sont annulés jusqu'à nouvel ordre. 
Le plan Vigipirate est toujours au niveau renforcé. 

Les responsables des cultes de la région sont actuellement réunis en Préfecture.

Enfin, une autre réunion aura lieu ce soir, toujours en Préfecture, avec les élus des principales communes de Haute-Garonne et du Conseil Départemental, dans le but d'arrêter les dispositions à prendre dans les jours à venir. 

LIRE ICI LE DOSSIER SUR LES ATTENTATS DE PARIS

A lire aussi

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus