Une pièce d'un Airbus tombe chez un particulier à Daux, au nord de Toulouse

© MaxPPP / HANNAH MCKAY
© MaxPPP / HANNAH MCKAY

Info France 3 - Une pièce d'un avion Airbus a été retrouvée chez un habitant de Daux (Haute-Garonne) mardi 19 novembre. L'événement provoque l'inquiétude alors que les conclusions de l'enquête sur de nouvelles trajectoires d'appareils de l'aéroport Toulouse-Blagnac seront rendues en fin de semaine.

Par Sylvain Duchampt

"Une pièce d'un mètre de longueur et 50 centimètres de largeur, en matériau composite". La description, par la maire de Daux (Haute-Garonne), de l'élément d'un avion tombé mardi 19 novembre chez un particulier de la commune est succincte. Mais elle est assez détaillée pour provoquer beaucoup d'interrogations et d'inquiétude dans ce village de 2300 habitants, situé au nord-ouest de l'aéroport Toulouse-Blagnac.

Mardi dernier, vers 19 heures Patrice Lagorce est appelé en plein bureau municipal : un élément d'un avion vient de tomber chez un particulier dont la maison se situe parmi une cinquantaine d'habitations, au sud de la commune. Arrivé sur place,  l'inscription "Airbus" sur l'objet laisse peu de place au doute.
 

Un vol d'essai d'Airbus

Un petit morceau d'un avion en plein vol s'est écrasé sur sa commune "Cela n'est jamais arrivé à Daux depuis 35 ans que je suis là assure l'élu. C'est dangereux. Heureusement personne n'a été blessé et aucun bien n'a été endommagé mais cet incident me préoccupe." Peu d'avions commerciaux survolent cette zone "quelques appareils décollent par le sud, à Blagnac, et passent parfois au-dessus de nous. Mais vu l'heure, il pourrait s'agir plus vraisemblablement d'un vol d'essai d'Airbus." suggère Patrice Lagorce.
 
Le maire de Daux a demandé à obtenir le plus rapidement possible des explications de l'Aviation civile car l'événement intervient dans un contexte très particulier,. Les conclusions d'une enquête publique sur l'ouverture de nouvelles trajectoires pour les avions de Toulouse-Blagnac seront rendues d'ici la fin de semaine.
 

La pièce retrouvée dans le jardin d'une opposante

Mais cette histoire prend une tournure presque surréaliste lorsque l'on sait que cette pièce d'avion a été découverte dans le jardin de la présidente de l'association Daux Environnement, créé pour s'opposer à la modification de ces trajectoires. Une présidente dont le mari est lui même employé par Airbus...

Une situation ubuesque qui semble avoir incité cette habitante de Daux à démissionner de son mandat associatif, comme le rapporte cette publication facebook ci-dessous. Contactée, cette dernière n'a pas répondu à nos sollicitations

 

"No Comment"

Les rumeurs d'un coup monté ont circulé ces derniers jours à Daux mais cet objet semble bel et bien être tombé d'un avion en plein vol.

De son côté, Airbus n'a pas souhaité commenter cet incident assurant que "seul  le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) pour la sécurité civile est habilité à communiquer." Selon nos informations, l'avion ayant perdu la pièce n'a pas "encore été immatriculé pour être utilisé commercialement".

Transmis au Bureau enquêtes accidents pour la sécurité de l'aéronautique d'État (BEA-É), le dossier a été finalement renvoyé au constructeur européen pour l'ouverture d'une enquête interne.  
 

Sur le même sujet

Les + Lus