Haute-Garonne : la préfecture interdit toute manifestation dans les rues ce samedi

Alors qu'un appel à manifester ce samedi contre les violences policières circule au plan national, la préfecture de la Haute-Garonne fait savoir qu'elle interdit tout rassemblement ce jour-là à Toulouse et dans le département. 

Blocage d'une rue par la police lors d'une manifestation de gilets jaunes.
Blocage d'une rue par la police lors d'une manifestation de gilets jaunes. © Maxppp - Sébastien Lapeyrere

La préfecture de la Haute-Garonne a décidé d'interdire toute manifestation ou rassemblement revendicatif de plus de 10 personnes ce samedi 6 juin 2020 à Toulouse.

Elle justifie cette décision par "l’état d’urgence sanitaire en vigueur, le fait que la Haute-Garonne constitue une zone de circulation active du virus, l’interdiction de tout rassemblement sur la voie publique de plus de 10 personnes".

Plus de policiers

Dans un communiqué, le préfet Etienne Guyot ajoute à ces arguments le fait que du "17 novembre 2018 au 14 mars 2020, des manifestations non déclarées du mouvement des « Gilets jaunes » dans le centre-ville de Toulouse ont donné lieu à des évènements graves".

Dans ces conditions, la préfecture précise que tout rassemblement donnera lieu à une dispersion immédiate par les forces de l'ordre, dont les effectifs devraient être renforcés, et l'interpellation des éventuels auteurs d'actes de violence. Les contrevenants s'exposent à une contravention de 135 €.

Menace de sanctions

Elle ajoute que "les dispositions de la loi du 10 avril 2019 visant à renforcer et garantir le maintien de l’ordre public lors des manifestations seront appliquées, notamment le délit de visage dissimulé volontairement lors d’une manifestation où des troubles à l’ordre public seront commis (1 an d’emprisonnement et 15 000 € d’amende)".

Des mesures de prévention sont en place, telle l'alerte commerçant qui permet aux autorités de les informer directement. En cas de manifestation ou rassemblement non autorisés, il leur est conseillé de replier les terrasses et d’enlever les objets qui peuvent s'y trouver (pots de fleurs, parasols, objets décoratifs).

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social société police sécurité