Haute-Garonne. Une plateforme téléphonique pour venir en aide aux réfugiés ukrainiens

Publié le Mis à jour le

Depuis le 11 avril, les services de la ville de Toulouse, du département de la Haute-Garonne et de l'Etat ont mis en place une plateforme téléphonique pour aider les réfugiés ukrainiens dans leur accès aux droits.

Dans les bureaux de la Maison des Solidarités à Toulouse, trois femmes s'affairent sur leur poste de travail. Au bout du fil, des réfugiés ukrainiens qui cherchent à comprendre comment recevoir une autorisation de séjour ou encore comment trouver un logement. Depuis le 11 avril et la création de cette ligne téléphonique, 600 appels ont été reçus. 

Des Ukrainiens viennent en aide à leurs compatriotes 

Maria est étudiante en droit, cette jeune moldave de 20 ans fait partie des six "écoutants" qui répondent en ukrainien : "Quand on m’a dit qu’il y avait beaucoup d’Ukrainiens à Toulouse et qu’ils avaient besoin de notre aide, je n'ai même pas hésité. Du point de vue humain c’est très difficile mais c’est très important aussi. C'est beaucoup plus important que mes sentiments à moi, de pouvoir rassurer et aider les gens qui se sentent perdus." 

Dans le bureau d'à-côté se trouve Olga, une cinquantaine d'années : "Ca fait 20 ans que je suis en France mais je garde toujours un lien très serré parce que j'ai toute ma famille en Ukraine. Je ne peux rien faire pour ma famille qui ne veut pas partir alors je voulais être utile aux autres." 

Un nouvel espace d'accueil physique 

"C’est aussi un lieu pour désengorger le numéro du 115 puisque c’est désormais un lieu d’accueil physique des déplacés ukrainiens qui permet de réunir les services du département, les services de la Ville de Toulouse et les services de l’État pour être au plus près des ukrainiens et leur permettre un accès et une ouverture aux droits", explique Nathalie Guillot-Juin secrétaire adjointe pour la préfecture de Haute-Garonne. À ce jour près de 1090 Ukrainiens se sont déclarés sur le sol haut-garonnais. 

La plateforme est joignable au 05 34 24 52 45 tous les jours de semaine et de 9h à 19h.