Un homme écroué un an après l'incendie criminel qui avait fait 3 morts à Lavelanet (Ariège)

Un jeune homme a été mis en examen et écroué mercredi dans le cadre de l'enquête sur un incendie criminel qui avait fait trois morts en 2014 en Ariège, a-t-on appris auprès du parquet de Toulouse.

Cet homme de 28 ans, déjà connu de la justice pour des faits d'enlèvement et séquestration avec violences aggravées, a été mis en examen pour "destruction par incendie ayant entraîné la mort" en septembre 2014 dans une pension de famille à caractère social à Lavelanet (Ariège). Il avait été interpellé une première fois, entendu, puis relâché, par les gendarmes de la section de recherche de Toulouse dans le cadre de cette affaire en septembre dernier en compagnie de 4 autres personnes

La piste volontaire avait été immédiatement privilégiée lorsque ce bâtiment géré par la Croix Rouge s'était embrasé dans la nuit du 3 au 4 septembre 2014 faisant trois morts, trois hommes âgés de 46 à 57 ans.

Une enquête criminelle pour "dégradation volontaire par incendie, ayant entraîné la mort, sans intention de la donner" avait été ouverte et confiée à la section de recherche de la gendarmerie à Toulouse. Le feu était parti d'un véhicule et s'était propagé à l'ensemble du bâtiment. Le parquet de Toulouse avait été saisi en raison du caractère criminel de l'incendie.

Le même individu avait été mis en examen pour des faits d'"enlèvement, séquestration et violences aggravées" à l'encontre d'un habitant de Lavelanet entre les mois de février et mars 2015, selon la même source.