• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Immeubles en périls : ce qui s'est passé à Marseille peut-il se produire à Toulouse ?

Malgré leurs apparences, trois immeubles de la rue d'Austerlitz à Toulouse sont en périls. / © Capture écran immeuble rue d'Austerlitz Toulouse / France 3 Midi-Pyrénées
Malgré leurs apparences, trois immeubles de la rue d'Austerlitz à Toulouse sont en périls. / © Capture écran immeuble rue d'Austerlitz Toulouse / France 3 Midi-Pyrénées

L'effondrement de trois immeubles à Marseille suscite des interrogations. A Toulouse par exemple, un arrêté de péril a été pris il y a 4 ans pour un immeuble rue d'Austerlitz. Ces travaux de réhabilitation ne débuteront qu'en janvier 2019.

Par Amélie Poisson

Le 8 juillet 2014, trois immeubles de la rue d'Austerlitz (numéros 4, 6 et 8) dans l'hypercentre de Toulouse, étaient condamnés. Le numéro 8 avait manqué de s'effondrer. Un arrêté de péril imminent était pris. Depuis les travaux n'ont toujours pas commencé, ils devraient débuter en janvier 2019, mais la mairie de Toulouse a rétrogradé cet immeuble en péril simple.
 

Divers degrés de périls 


En fonction de l'urgence, il existe trois degrés de péril : normal, imminent et immédiat. Le cas de la rue d’Austerlitz rentrait dans le cadre du péril immédiat, c'est le plus rare. "Quant au péril normal, je signe à ce propos des arrêtés municipaux tous les mois" explique Romuald Pagnucco, élu en charge des immeubles menaçant ruines. Le péril peut être constaté par le maire mais aussi par tout particulier qui a le devoir de le lui signaler (Code de la Construction et de l’Habitation, article L. 511-1). Le Maire peut alors « faire procéder à toutes visites qui lui paraîtront utiles à l’effet de vérifier l’état de solidité de tout mur, bâtiment et édifice ». L’appréciation de la situation d’urgence appartient au Maire. Cette appréciation doit se fonder sur la réalité du danger, son actualité ou sur les troubles qu’il est susceptible d’engendrer
 

Un autre immeuble en péril dans Toulouse


Fin septembre, au 3, rue d’Astorg un immeuble était en menace imminente de s'effondrer. Des infiltrations pourrissaient les murs porteurs du bâtiment. Ce sont les habitants et des professionnels travaillant sur l' aile gauche de cet hôtel particulier qui avaient découverts les dégâts. "Aujourd'hui le danger d'effondrement est écarté" déclare Romuald Pagnucco. Un expert judiciaire est nommé sur ce cas et la mairie a pris un arrêté de péril imminent (mais pas immédiat). Le Capitole précise qu'à Toulouse, aucun immeuble n'est en péril immédiat et qu'une dizaine sont en périls imminent. 

 
Immeuble vétuste rue d'Austerlitz à Toulouse

Sur le même sujet

Gard : Le Vigan va devenir l'un des 3 campus connectés d'Occitanie

Les + Lus