J-2 avant le décollage de Thomas Pesquet pour l'ISS : ce qu'il va faire pendant cette deuxième mission

Deuxième départ dans l'espace pour Thomas Pesquet reporté d'une journée pour des raisons météo. Il aura lieu vendredi 23 avril. Direction : la station spatiale internationale à bord d'une capsule américaine cette fois. Il part avec trois autres astronautes de Floride. 

Dans la deuxième partie de sa mission, pendant un mois, Thomas Pesquet (à gauche) sera commandant à bord de l'ISS.
Dans la deuxième partie de sa mission, pendant un mois, Thomas Pesquet (à gauche) sera commandant à bord de l'ISS. © SPACEX/UPI/MaxPPP

Ce vendredi 23 avril, après un report d'une journée en raison de la météo, ce sera le deuxième départ dans l'espace pour Thomas Pesquet, ancien étudiant de l'ISAE à Toulouse. Il met à nouveau le cap sur l'ISS, la station spatiale internationale, mais à bord d'une capsule américaine cette fois.

Quatre ans après sa première mission dans l'espace, Thomas Pesquet refait le voyage avec de nouvelles ambitions. Il a tenu à faire savoir dans une interview donnée au Centre spatial Kennedy en Floride, sa préoccupation pour les questions environnementales, à l'heure où l'avenir de la planète inquiète fortement et les dépenses pour la conquête spatiale sont mises en question.

A bord d'un vaisseau privé américain

"Cela compte beaucoup pour nous car je pense que nous nous sentons tous, individuellement, concernés par la planète évidemment mais aussi nos agences, qui sont en première ligne pour protéger l'environnement", a-t-il déclaré dans une interview donnée avec ses 3 collègues au Centre spatial Kennedy. En vidéo, quelques extraits et un résumé avec Karen Cassuto.

La mission, baptisée Alpha, revêt quelques nouveautés pour l'astronaute français. Thomas Pesquet avait décollé dans une capsule russe lors de son premier voyage en orbite. Cette fois, il embarque à bord d'un vaisseau privé américain. Surtout, il deviendra le premier Français à commander la Station spatiale pendant un mois durant la deuxième partie de son séjour.

Quatre sorties dans l'espace

Le séjour de Thomas Pesquet sera jalonné de quatre sorties extra-véhiculaires. L'un des objectifs de ces sorties dans l'espace est d'installer de nouveaux panneaux solaires. Comme lors de sa première mission, l'astronaute doit aussi réaliser une centaine d'expériences scientifiques. Il apporte ainsi avec lui des cellules souche de cerveaux, pour permettre l'étude du veillissement accéléré dans l'espace. Un pas de plus dans la préparation de prochaines expéditions sur Mars, ou sur la lune.

L'interview a porté sur des sujets plus futiles quoique très importants, comme la nourriture. "Nous avons fait développer quelques plats spéciaux juste pour la mission spécifiquement. Il y en a six, explique le spationaute. Je ne veux pas trop gâcher la surprise, mais c'est comme deux repas complets. J'espère en avoir assez pour les partager lors de certaines occasions spéciales. Il y aura certainement de la très bonne nourriture, il y a aussi de la nourriture japonaise".

 

 

L'astronaute français de l'ESA ce vendredi 23 avril 2021du Centre spatial Kennedy. Il voyagera en compagnie de Shane Kimbrough et K. Megan McArthur, astronautes de la Nasa et de Akihiko Hoshide, membre de la Jaxa (l'agence spatiale Japonaise). 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région occitanie aéronautique économie environnement