“J’aurais pu mourir, incapable d’appeler à l’aide” : un homme de 91 ans privé de téléassistance après coupure de sa ligne téléphonique

Depuis 2 mois, un homme de 91 ans est privé de ligne téléphonique à cause de débranchements sauvages d'opérateurs téléphoniques. Malade et âgé, il craint pour sa vie faute de pouvoir utiliser sa téléassistance.

C’est une galère que connaissent de nombreux abonnés. Seulement cette fois, une panne de téléphone met directement en danger la vie d’un homme.

Claude vit dans un quartier résidentiel à Plaisance-du-Touch, près de Toulouse. Il y a un peu plus de 2 mois, son opérateur téléphonique relie sa maison à la fibre mais rapidement, cette liaison est coupée. Depuis, Claude vit donc sans téléphone fixe mais surtout, sans téléassistance pour le secourir en cas de besoin. 

J’aurais pu mourir sans que personne ne le sache

Claude, 91 ans, privé de téléassistance

Car à 91 ans, le vieil homme souffre d’importants problèmes cardiaques et d’insuffisance respiratoire. Sa santé est précaire, c’est pour cela qu’il a été équipé d’un collier de téléassistance afin de pouvoir appeler à l’aide à tout moment. “La semaine dernière, j’ai eu un nouvel accident cardiaque”, confie Claude. “Je n’avais rien sur moi pour appeler au secours ! J’aurais pu mourir sans que personne ne le sache”. Heureusement, Claude parvient jusqu’à son téléphone portable, réussit à appeler sa voisine qui, elle, contacte les secours. 

Des semaines de rendez-vous non honorés

Si cette fois-là, l’histoire se termine bien, Claude craint pour l’avenir. Depuis plusieurs semaines, il multiplie les démarches pour que l’on rétablisse sa ligne… sans succès. “Je vais en agence, mais on me dit de prendre rendez-vous avec un conseiller par téléphone”, s’agace-t-il. “Et quand je prends rendez-vous, la personne n’appelle jamais ! Ils ont envoyé une seule fois un technicien et il a dit qu’il ne pouvait rien faire !”

Et pour ajouter à son angoisse, sa ligne de portable a elle aussi été coupée par le même opérateur car, n’ayant que ce dernier pour appeler, il avait dépassé son forfait !

Une guerre des opérateurs autour des boîtiers fibre

Le problème subi par Claude est aujourd’hui connu par de nombreux abonnés depuis l’installation de la fibre : les boîtiers de raccordement sont sous-dimensionnés. Lorsqu’un opérateur doit relier une nouvelle habitation, il effectue parfois un débranchement sauvage d’un précédent abonné. C’est ce qui s’est passé pour Claude, abonné chez Orange. Il a vu, impuissant, Free, puis SFR couper sa ligne. Une situation de plus en plus courante et vécue par de nombreux foyers.

Contacté, l’opérateur Orange a déclaré ne pas pratiquer de débranchements sauvages, mais être conscient de cette pratique de la part d'autres opérateurs. Il assure également vouloir régler la situation subie par Claude “le plus rapidement possible”.   

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité