Jardinage : les cinq conseils d'un spécialiste pour optimiser ses plantations et son potager

En plein cœur du printemps, les amateurs de jardinage vont se faire un plaisir de replanter leurs fleurs, voire leur potager. Avec les grosses chaleurs attendues dans les prochaines semaines, on vous présente les cinq conseils d'un jardinier pour avoir les meilleures plantations.

Ce n'est pas encore les beaux jours en Occitanie mais il est déjà l'heure de planter pour embellir son jardin l'été. Entre météo capricieuse et arrivée probable de la sécheresse, voici les cinq conseils à connaître par Guillaume Adam, jardinier et chroniqueur dans l'émission Vous êtes formidables sur France 3 Occitanie

1 Espérer un passage progressif vers la chaleur

L'amateur de jardinage n'a pas la main sur ce premier conseil, mais il peut plutôt espérer. La bouffée de fraîcheur offerte par les averses récentes "qui chargent la terre en eau" pour Guillaume Adam, intervient avant les grosses chaleurs. Cette transition doit s'effectuer petit à petit. 

"Si on bascule vite vers la chaleur, l'arrêt brutal en eau peut créer des chocs thermiques. Il faut donc être vigilant" prévient le jardinier. L'idéal est donc de planter rapidement pour ne pas exposer les plantes directement à la chaleur. 

2 Distiller l'eau avec modération

L'arrosage doit se faire avec parcimonie selon le spécialiste. "Il faut éviter que l'eau reste de manière superficielle dans le système racinaire. Le mieux est de laisser la plante avoir légèrement soif, créer ce manque en eau pour l'obliger à prolonger ses racines en profondeur". 

Pour savoir quand arroser, Guillaume Adam insiste sur l'observation de la plante, "notamment quand les feuilles commencent à tomber vers le bas". 

3 Adapter le ryhtme d'arrosage

Autre astuce pour l'arrosage : le faire tôt le matin ou tard le soir lors des journées chaudes. Sinon, le risque est "une forte évaporation" ou "l'apparition de champignons" informe le jardinier. 

L'idée est également d'éviter d'arroser au même moment chaque semaine, mais plutôt d'aménager l'arrosage en fonction de la météo. "Il faut regarder les besoins de la plante. Parfois l'arrosage se fait tous les 15 jours, une fois, ou deux fois par semaine" énonce-t-il. 

4 Pour le potager, arroser intelligemment et faire du paillage

C'est aussi le moment de planter son potager pour celles et ceux qui peuvent se le permettre. "On peut planter des tomates, des courgettes, des aubergines ou encore des poivrons" énumère Guillaume Adam. Comme pour les plantes, "il ne faut pas les habituer à avoir de l'eau facilement, les laisser dans un léger stress hydrique" poursuit-il. 

Pour les tomates, il est possible de les planter un peu plus en profondeur pour créer des racines supplémentaires. Et mettre en place le paillage, "un système qui,  en couvrant le sol autour des pieds, permet d'avoir une épaisseur qui empêche une évaporation trop rapide" explique le spécialiste. 

5 Ne pas tondre le gazon trop à ras

L'herbe pousse très vite pendant l'été. Pour Guillaume Adam, attention de ne pas la couper trop courte, toujours à cause de la chaleur. "Le risque est de l'exposer à la sécheresse, en diminuant la part d'ombre. La garder un peu plus haute permet de conserver de la fraîcheur."

À quelques mètres des plantes, l'herbe peut même pousser toute la saison. "Ça favorise la présence de petits animaux pour lutter contre les insectes nuisibles pour les plantes" signale le jardinier. Garder le gazon assez haut permet donc de conserver un éco-système dans lequel les oiseaux peuvent aussi trouver ressources : notamment les hirondelles, un oiseau particulièrement menacé