• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le joueur du TFC Odsonne Edouard jugé pour violence avec arme au tribunal correctionnel de Toulouse

Odsonne Edouard / © Rémy Gabalda / AFP
Odsonne Edouard / © Rémy Gabalda / AFP

Le joueur du TFC, Odsonne Edouard, est jugé mardi au tribunal correctionnel de Toulouse. Il est soupçonné d'avoir tiré avec une arme à air comprimé depuis son véhicule. Un projectile avait blessé un piéton à l'oreille. Mathieu Cafaro, autre joueur du club est appelé à la barre comme témoin.

Par Delphine Gerard

Le tribunal correctionnel va se pencher, ce mardi, sur une affaire dont les circonstances des faits restent assez troubles. 
Le prévenu est une jeune recrue du TFC prêtée par le PSG, Odsonne Edouard, agé de 19 ans. Il comparait mardi 13 juin au tribunal correctionnel de Toulouse, car il est soupçonné d'être impliqué dans la blessure par arme à air comprimé d'un passant, le 11 février dernier. Le passager du véhicule, Mathieu Cafaro, un autre joueur du TFC cette saison, est cité comme témoin dans cette affaire et donnera aussi sa version des faits lors de l'audience publique.

Des versions contradictoires ?


Le passant qui se promenait vers 13h30 avenue Frizac, dans le quartier du Busca, ne s'attendait sûrement pas à recevoir un projectile dans la tête, tiré d'une voiture à bout portant. Blessé à l'oreille, il parvient malgré tout à relever la plaque d'immatriculation du véhicule impliqué. Les policiers, confortés par les images de vidéosurveillance, remontent jusqu'au propriétaire de la voiture : il s'agit du footballeur Odsonne Edouard, l'attaquant du TFC qui retourne au PSG la saison prochaine.
Placé en garde à vue le 30 mars dernier, il va comparaître ce mardi 13 juin pour s'expliquer sur les faits. Poursuivi pour "violence ou menace avec arme", il se défend aujourd'hui d'être l'auteur des faits. Son avocat, Me Le Bonjour précise que l'arme incriminée serait un pistolet à billes en plastique.

Car dans cette affaire, un deuxième joueur du TFC est impliqué : Mathieu Cafaro, qui a été en même temps limogé du TFC par le président du club. Dans une lettre envoyée au Procureur , il a avoué quelques semaines après l'incident, être le passager à l'origine du tir qui a blessé le passant. Mais sa version des faits a semble-t-il évolué depuis. Il est cité demain en qualité de témoin à la barre par le Ministère Public.

Quelques jours après la révélation de l'affaire, le président Sadran avait alors qualifié ces actes d'« inadmissibles et scandaleux » et  avait annoncé le limogeage des deux joueurs.  

Sur le même sujet

Gilets jaunes : ambiance "bon enfant" à Aimargues dans le Gard

Les + Lus