En juillet, le nombre de vols en chute libre à l'aéroport de Blagnac, durement touché par le coronavirus

Selon une étude menée par Flightright sur la fréquentation des aéroports français en juillet 2020, l'aéroport de Toulouse-Blagnac serait le plus touché du territoire national, avec près de 80 % de vols en moins, conséquences directes de l'épidémie de coronavirus. 
Des tests de dépistage du Covid-19 sont proposés aux voyageurs à l'aéroport de Toulouse-Blagnac.
Des tests de dépistage du Covid-19 sont proposés aux voyageurs à l'aéroport de Toulouse-Blagnac. © JP Duntze / FTV
Flightright est une plateforme d’aide à l’indemnisation en cas de vol annulé ou retardé. Elle vient de publier une étude menée par ses soins sur la fréquentation des aéroports français durant le mois de juillet. Et le résultat est alarmant.

L'étude porte sur un comparatif entre les mois de juillet 2020 et 2019. La baisse du nombre de vols oscille entre  -51 % à - 79,5 %, et ce "presque 80 %" revient à l'aéroport de Toulouse-Blagnac, le plus durement touché par la crise, selon Flightright. 900 vols ont été effectués au départ ou à destination de Toulouse, ce mois de juillet, contre 3 300 en 2019, à la même période.

Les transports aériens boudés

L'explication est des plus simples : absence des touristes étrangers à laquelle s'ajoute la "méfiance" des vacanciers français vis-à-vis des transports en commun, et en l'occurrence aériens. Chaque jour, des vols sont annulés par les compagnies, faute de pouvoir remplir les avions. 

L'été 2020 sera sans doute l'un des pires pour les compagnies et les aéroports, même si le mois d'août peut apporter un léger mieux, les Français privilégiant cette période pour leur prise de congés. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports aériens économie transports covid-19 santé société tourisme vacances sorties et loisirs