L'autoroute A61, entre Toulouse et Narbonne, définitivement ouverte en trois voies, la fin des galères pour les vacanciers

Après des années de travaux, l'autoroute A61 dévoile enfin son nouveau visage. Une voie supplémentaire a été ajoutée par endroits. De quoi faciliter le trajet des vacanciers vers la Méditerranée, parfois excédés par des ralentissements "incompréhensibles".

C'est la fin d'un long chemin de croix pour les usagers de l'autoroute A61. Depuis 2018, celle que l'on surnomme "l'autoroute des deux mers" était en travaux, entre Toulouse et Narbonne. Des travaux opérés par la société gérant l'autoroute, Vinci, visant à créer une troisième voie de circulation par endroits.

Ce mercredi 19 juillet, le dernier tronçon, autour de Villefranche-de-Lauragais, a été officiellement ouvert. Quelques jours auparavant, le lundi 3 juillet, c'est celui près de Lézignan Corbières qui l'avait été.

Des plots de chantier pour protéger une voie... plus en travaux

Avec le début des vacances d'été, nombre de vacanciers s'étaient retrouvés bloqués, pris au piège des embouteillages. Dimanche, pour rallier Toulouse à Narbonne plage, il fallait compter 1h45 de trajet. D'autant plus râlant que la troisième voie, pas encore ouverte mais déjà finalisée, était obstruée par des plots de chantier depuis de longues semaines.

"Les bouchons à cause des travaux à la sortie de Toulouse, c'est incompréhensible, regrettait alors auprès de France 3 Occitanie, une vacancière. On n'a rien vu comme travaux. Une restriction sur deux voies pendant au moins vingt kilomètres".

Désormais, le voyage vers la mer Méditerranée devrait être plus court.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité