L’institut national polytechnique (INP) de Toulouse met au point une compresse chirurgicale biorésorbable

Publié le Mis à jour le

Une compresse chirurgicale innovante pouvant être laissée dans le corps humain vient d'être concue au sein de l'INP de Toulouse. Elle sera commercialisée à partir de décembre prochain par le groupe américain Medtronic, l'un des leaders mondiaux dans le domaine des technologies médicales.  

La nouvelle compresse que les chirurgiens pourront éventuellement abandonner dans le corps de leurs patients  est issue des recherches en chimie verte du Laboratoire de Génie Chimique (LGC) de l'INP Toulouse. Cette compresse est hémostatique et arrête donc le saignement des tissus qui suturent difficilement. Elle est également biorésorbable, ce qui lui permet d'être laissée sans danger à l’intérieur du corps humain.

Dans un communiqué, l'INP Toulouse annonce qu'à partir de décembre 2015, cette compresse sera commercialisée par Sofradim Production, une filiale de Medtronic, l'un des leaders mondiaux dans le domaine des technologies médicales.

durée de la vidéo: 01 min 47
Une nouvelle compresse chirurgicale biorésorbable