La justice annule l'expulsion, c'est un immense soulagement pour une famille syrienne dans le Tarn

La justice vient de donner raison à une famille syrienne qui a trouvé refuge dans le Tarn. Le tribunal de Toulouse a annulé vendredi soir l'expulsion vers la Hongrie, une expulsion qui avait été décidée par le préfet du Tarn. 

Stéphan Pélissier et sa femme Mouzayan entourent Saiseddine, Anas, Mayada et Wafa Alkhatib
Stéphan Pélissier et sa femme Mouzayan entourent Saiseddine, Anas, Mayada et Wafa Alkhatib © France 3
Le tribunal administratif de Toulouse a annulé vendredi l'expulsion en Hongrie d'une famille syrienne hébergée par ses proches dans le Tarn.
"Le magistrat a annulé les décisions du préfet du Tarn de remise de la famille aux autorités hongroises", a annoncé Stephan Pélissier, époux français
depuis plus de quatre ans d'une des filles de cette famille.

Tout en se félicitant de la décision de justice, l'avocat de la famille, Me Julien Brel, a précisé que tout "n'était pas encore terminé". "Tout le sera quand et si la préfecture leur donne la possibilité de demander l'asile" en France, a-t-il ajouté.

La famille al-Khatib, qui comprend un garçon de 16 ans, a pénétré sur le territoire de l'Union européenne par la Hongrie en août dernier. En vertu du "règlement de Dublin", c'est donc dans ce pays qu'elle doit y effectuer une demande d'asile et
non en France. Mais le couple syrien a deux filles installées dans l'Hexagone, l'une à Orléans (Loiret) et l'autre à Albi (Tarn) chez lesquels ils habitent.
Le père de famille souffre d'un "diabète grave", a précisé son gendre.

Sa fille installée à Orléans est mariée à un Syrien et mère de deux enfants. En France depuis un an, ils ont obtenu le statut de réfugiés politique après avoir fui la Syrie. Son mari, avocat membre de l'opposition, avait été enlevé, menacé et son frère assassiné, selon la famille.
La famille ne souhaite pas repartir en Hongrie, dénonçant les conditions de vie déplorables des camps de réfugiés dans ce pays.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société réfugiés
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter