La ligne SNCF "maudite" de Paris, Orléans, Limoges, Toulouse : un an de retard pour les nouvelles rames, la circulation des trains interrompue 5 mois

Les usagers de la ligne POLT, Paris-Toulouse via Limoges ne décollèrent pas. Ils viennent d'apprendre coup sur coup deux mauvaises nouvelles. La livraison des nouveaux trains baptisés Oxygène va prendre un an de retard. Et comme si cela ne suffisait pas, la ligne sera fermée cinq mois en raison des travaux.

Il faudra encore beaucoup de patience aux usagers de la ligne POLT entre Paris et Toulouse via Limoges. Les nouveaux trains ne seront pas là avant 2027 et la ligne sera fermée pendant cinq mois.

Retard de livraison des trains

La livraison des nouveaux trains baptisés Oxygène, destinés aux lignes Paris-Clermont-Ferrand et Paris-Limoges-Toulouse, initialement prévue pour 2026, va prendre du retard. "Un premier train sera livré à la SNCF cette année puis le reste de la livraison s'échelonnera jusqu'en 2027", a indiqué à l'AFP Alain Picard, directeur de la branche française du fabricant espagnol CAF.


Ce délai est à mettre au compte "des éléments externes de début de projet en 2020 puis de difficultés techniques rencontrées en février 2024 pendant les essais", a-t-il expliqué. Les 28 trains commandés auraient dû être déployés dès la mi-2025. Interrogée par l'AFP, la SNCF a indiqué avoir été informée du retard mais s'est refusée à tout autre commentaire.

Ligne coupée pendant cinq mois

Comme si cela ne suffisait pas, la SNCF veut couper le trafic sur la ligne Paris-Limoges-Toulouse en journée de la mi-août 2025 à janvier 2026 pour des travaux au nord d'Orléans, selon les informations recueillies par France Bleu Orléans.

L'annonce n'a pas encore été faite officiellement par SNCF Réseau, mais cette fermeture, entre 9H30 et 17H30 pour procéder à de gros travaux sur les rails pendant cinq mois, va fortement affecter le trafic. Pour ceux qui souhaiteront rejoindre Paris en train, il faudra obligatoirement descendre à Orléans.

"Un amateurisme inquiétant"


Il n'en fallait pas plus pour provoquer la colère des usagers de la ligne, déjà victime de retard et de problèmes techniques à répétition. Dans un communiqué envoyé à la presse ce 26 avril et publié sur les réseaux sociaux, l'association "urgence ligne POLT" dénonce "un amateurisme inquiétant et un manque de considération pour les habitants de ces territoires".

Ils demandent "l'intervention de l'État pour réduire les délais et pallier les défaillances du constructeur, la mise en service d'urgence de lignes LGV et l'abandon du projet de fermeture de la ligne POLT", pour assurer une circulation normale. L'association réclame aussi une réduction d'au moins 50% sur le prix des billets sur toute la ligne.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité