La ville de Toulouse étend son arrêté anti-prostitution

La mairie de Toulouse a annoncé ce mardi l'extension de l'arrêté anti-prostitution qu'elle avait adopté en juillet. Elle vise désormais le nord de la ville.

Après les quartiers Matabiau, Ponts Jumeaux, Minimes, Sept Deniers et du Raisin, la mairie de Toulouse a décidé d'étendre son arrêté anti-prostitution au nord de la ville. Il concernera désormais l'avenue des Etats-Unis au-dessus de la barrière de Paris.
8 mois après la mise en place de cet arrêté, la municipalité tire un premier bilan positif. Selon elle, 567 procès-verbaux ont été dressés et le nombre de prostituées a sensiblement baissé dans les quartiers concernés. L'opposition municipale tous comme les associations de soutien aux prostituées dénoncent au contraire un arrêté qui ne fait que déplacer le problème et précariser davantage les prostituées.

Le reportage de Luc Truffert et Jean-Luc Pigneux :