• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le cinéma Utopia sera-t-il la prochaine victime de la hausse des loyers commerciaux dans le centre ville de Toulouse ?

L'Utopia du centre ville de Toulouse : une institution depuis 22 ans. / © France 3 Midi-Pyrénées
L'Utopia du centre ville de Toulouse : une institution depuis 22 ans. / © France 3 Midi-Pyrénées

Les loyers flambent dans le centre ville de Toulouse. Désormais seules les grandes enseignes ont les moyens de s'y installer. En 2012, la librairie Castéla avait du fermer ses portes. Aujourd'hui c'est l'Utopia qui est menacé. Le loyer du cinéma d'art et d'essai pourrait être multiplié par 3.

Par Juliette Meurin

Des banques, des boutiques de luxe, des grandes enseignes...Il n'y a plus beaucoup de place dans le centre ville de Toulouse pour les petits commerçants indépendants et pour une offre culturelle diversifiée. Les loyers commerciaux sont devenus hors de prix et le cinéma Utopia installé au coeur de Toulouse ne pourra pas faire face au loyer désormais exigé par le propriétaire.

Installé dans la petite rue Montardy à deux pas de la place du Capitole, le cinéma Utopia propose des films que l'on ne voit pas ailleurs : des documentaires, des fictions qui attirent des spectateurs depuis 22 ans. Le loyer du cinéma d'art et d'essai est fixé depuis plusieurs années à 50 000 euros par an mais en pleine négociation pour le renouvellement du bail, le propriétaire (l'association la centrale immobilière) entend le réajuster au prix du marché. Il réclame aujourd'hui 150 000 Euros par an.
Le secteur de la place du Capitole fait partie des zones "prime" pour les agents immobiliers, les valeurs locatives sont très élevées en raison d'une offre de locaux faible, d'une demande importante et d'un flux piétonnier très intéressant pour les commerces. Aujourd'hui, il faut compter entre 1200 Euros et 2000 Euros le mètre carré par an pour un local commercial dans les rues proches du Capitole.

Voir le reportage de Juliette Meurin et Eric Foissac
Le cinéma Utopia sera-t-il la prochaine victime de la hausse des loyers commerciaux dans le centre ville de Toulouse ?
Un loyer qui passe de 50 000 euros par an à 150 000 euros : le cinéma Utopia ne pourra pas y faire face. C'est le problème de la valeur locative des commerces dans le centre de Toulouse




Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Montpellier : le sénateur LREM Robert Navarro définitivement condamné pour abus de confiance

Les + Lus