Les agriculteurs irrigants de la Garonne manifestent à Toulouse contre des redevances jugées "abusives"

Les irrigants du bassin de la Garonne protestent contre la redevance due au Syndicat Mixte d'études et d'Aménagement de la Garonne (SMEAG) et refusent de payer. 

Environ une centaine d'agriculteurs, venus de Haute-Garonne, du Tarn-et-Garonne et du Lot-et-Garonne, ont manifesté ce vendredi matin devant les locaux du Syndicat Mixte d'Etudes et d'Aménagement de la Garonne (SMEAG) à Toulouse.

Ces irrigants s'insurgent contre l'augmentation des redevances pour l'irrigation. D'autre part, ces agriculteurs reprochent au SMEAG une mauvaise gestion du débit de la Garonne : pour eux, on ne stocke pas assez d'eau quand le fleuve est à un haut niveau en hiver et au début du printemps et fait ensuite "payer à prix d'or" l'eau lorsqu'elle manque au coeur de l'été. 

EN VIDEO / le reportage de Yann-Olivier d'Amontloir et Jack Levé