• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Les langues du monde à l'honneur à Toulouse

Ici, un stand consacré à la langue des signes, que de plus en plus de personnes non sourdes et muettes apprennent. / © Laurence Boffet/France 3 Midi-Pyrénées
Ici, un stand consacré à la langue des signes, que de plus en plus de personnes non sourdes et muettes apprennent. / © Laurence Boffet/France 3 Midi-Pyrénées

Comme tous les ans, depuis 1993, se tient à Toulouse le Forom des langues. Une journée pour fêter ensemble les langues du monde, d'ici et d'ailleurs. Pas de sous-langues, elles sont toutes à l'honneur, même celles qui ne s'écrivent pas... 

Par Marie Martin

Toutes les langues sont égales entre elles : c'est le mot d'ordre du Forom (et non pas Forum, occitan oblige) des langues qui se tient à Toulouse depuis 22 ans, à l'initiative - entre autres - de Claude Sicre des Fabulous Troubadours. 

Comme chaque dernier week-end de mai, une centaine de langues s'entend dimanche sur la place du Capitole. Les locuteurs et/ou promoteurs des langues parlées à Toulouse illustrent leur patrimoine sur des stands (initiation aux langues, présentations de livres, vidéos,cartes, chansons, discussions).
Des débats se tiennent également tout au long de la journée.

C’est en 1984 à Barcelone qu’est née l’idée de fêter les langues. Toulouse, où l'on défend l’occitan mais aussi toutes les langues du monde fragiles ou menacées, a été la première ville de France à reprendre le concept. Et depuis, l'idée a fait son chemin puisqu'une vingtaine de villes a suivi dans l'Hexagone.

Les Kanaks au Forom des langues / © Laurence Boffet/France 3 Midi-Pyrénées
Les Kanaks au Forom des langues / © Laurence Boffet/France 3 Midi-Pyrénées

 


Voir ici le reportage de Stéphanie Bousquet et Laurence Boffet, de France 3 Midi-Pyrénées : 

"Forom" des langues de Toulouse

 

Sur le même sujet

Sète et les Morello : une histoire de famille

Les + Lus