Les supporters du TFC mécontents des résultats de leur club manifestent leur dépit

Une cinquantaine de supporters du TFC, mécontents de la nouvelle défaite samedi soir à Montpellier de leur club, qui s'enfonce dans la zone rouge, ont manifesté dimanche matin devant le Stadium à l'entrée de la séance de "décrassage" des joueurs.

Leur colère grondait depuis longtemps, elle s'exprime désormais ouvertement. Une cinquantaine de supporters ont manifesté dimanche matin devant le Stadium de Toulouse.
Il reste encore des supporters du TFC. Au moins une cinquantaine. Lourdement équipés de confettis, de serpentins et de chapeaux pointus, ces "Indians" ont exprimé leur dépit dimanche matin à l'arrivée des joueurs pour la traditionnelle séance de "décrassage" d'après match. Et même d'après nouvelle défaite.

Car Toulouse a de nouveau été battu samedi soir. Cette fois ci, c'était sur le score de 2 à 0, à Montpellier, où les Violets ont accumulé les points...de retard sur le premier non-relégable. Le TFC en compte maintenant 8. Et ses supporters font désormais une croix sur l'avenir de leur club en Ligue 1 la saison prochaine. Dans la matinée, Projet-TFC, le site du "mouvement unitaire des supporters toulousains" avait publié ce flyer :


Devant le Stadium, avec leurs cotillons les "Indians" se voulaient "ridicules, parce-que le club est ridicule". Ils réclamaient la démission de l'entraîneur Dominique Arribagé. Lequel veut y croire encore un tout petit peu. "Nous avons deux réceptions très importantes face à Ajaccio et Rennes pour continuer à y croire. Ce serait un exploit de se maintenir avec autant d'écart, mais mathématiquement ce n'est pas fini. On va tout faire pour aller chercher cet exploit.", a-t-il déclaré samedi soir. Les "Indians" eux n'y croient plus du tout. 

Voir le reportage d'Amélie Poisson et de Denis Tanchereau :

Exaspérés par les résultats sportifs du TFC, une cinquantaine de supporters ont fêté avant l'heure la relégation des Violets en deuxième division

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité