• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Ligue 1 : Toulouse concède le nul face à Rennes (2-2) et devra attendre pour confirmer son maintien

Mathieu Dossevi, auteur du deuxième but pour le TFC / © Pascal Pavani / AFP
Mathieu Dossevi, auteur du deuxième but pour le TFC / © Pascal Pavani / AFP

Le TFC a été tenu en échec au Stadium ce dimanche par Rennes, vainqueur de la Coupe de France. Toulouse n'a toujours pas officiellement son billet pour la Ligue 1 la saison prochaine. 

Par Fabrice Valery

Mathématiquement, le Toulouse FC n'est toujours pas assuré du maintien en Ligue 1 la saison prochaine. Lors de la 35ème journée, le TFC a fait match nul (2-2), ce dimanche après-midi, à domicile face à Rennes. 

Les Bretons, tombeurs du PSG en finale de la Coupe de France 2019, ont tenu les Toulousains en échec sur leur pelouse. Toulouse ne marque qu'un point au classement et n'a que 7 points d'avance sur le premier relégable, Caen, alors qu'il reste trois journées de championnat et donc potentiellement 9 points à aller chercher pour les Normands (auteurs d'un match nul samedi soir à Guingamp).

On voulait gagner. On a poussé jusqu'au bout. Le scénario nous laisse quelques regrets car nous avons mené 2-1. L'équipe a montré de belles choses. Sur l'ensemble du match et des occasions, on méritait les trois points même si on a manqué de justesse et de précision parfois. Le maintien ? On a sept points d'avance sur Caen et il reste trois matchs donc rien n'est joué. Personne n'est capable de dire si ça suffira ou pas. Il peut se passer beaucoup de choses dans le football (Alain Casanova, entraîneur de Toulouse)

Toulouse se déplace à Amiens le 11 mai et à Dijon le 25 mai. Pour le dernier match au Stadium de la saison, le 18 mai, le TFC recevra l'Olympique de Marseille. 

Dimanche, c'est Rennes qui a ouvert le score à la 35ème minute par son attaquant M'Baye Niang. Dans la foulée, 6 minutes plus tard, le Suédois Jimmy Durmaz a égalisé pour le TFC.

En seconde période, les Toulousains ont pris l'avantage 2-1 grâce à Mathieu Dossevi, reprenant un coup franc tiré par Durmaz.

Mais les Rennais sont revenus aussitôt au score sur pénalty par Ismaïla Sarr, suite à un arbitrage vidéo (VAR) à la 59ème minute. 

Sur le même sujet

Le point sur l'incendie de Banyuls à la mi-journée

Les + Lus