Maître Manuel Furet élu nouveau bâtonnier de l'ordre des avocats de Toulouse

Maître Manuel Furet, nouveau bâtonnier de Toulouse
Maître Manuel Furet, nouveau bâtonnier de Toulouse

L'avocat a été largement élu ce mardi par ses pairs face à son adversaire Maître Christine Vaysse-Lacoste. Il prendra ses fonctions en janvier 2019.

Par Fabrice Valery

C'est Maître Manuel Furet qui sera à compter de janvier 2019 le prochain bâtonnier du barreau des avocats de Toulouse, l'un des plus importants de France. L'avocat a été élu dès le premier tour ce mardi 27 mars. 

Il devance largement sa concurrente Maître Christine Vaysse-Lacoste, avec environ 900 voix contre 300.

Maître Furet, spécialisé en droit de l'immobilier, succèdera en 2019 et pour deux ans, au binome Maître Nathalie Dupont (bâtonnier) et Maître Erick Boyadjian (vice-bâtonnier) élu  en 2016. 

Le barreau de Toulouse compte environ 1500 avocats. Dans l'article que nous avions publié avant le vote, donnant la parole aux deux candidats, Maître Furet indiquait qu'il fallait "adapter le barreau de Toulouse à son époque, maîtriser le numérique sans le subir, s'adapter sans perdre notre ADN, ne pas avoir peur des nouveaux outils".

Le rôle d'un bâtonnier consiste à assurer la présidence du Conseil de l'ordre des avocats. Il doit résoudre les conflits qui peuvent opposer des avocats, il désigne les commis d'office, dans le cadre de l'aide juridictionnelle. Il a aussi des fonctions de représentation du barreau, localement, nationalement et internationalement. 

Maître Manuel Furet est élu à un moment où la justice est en crise : les avocats protestent contre les projets de réforme voulus par la Garde des Sceaux, la Toulousaine Nicole Belloubet. Pour faire avancer leurs revendications, notamment sur les moyens alloués à la justice, les bâtonniers actuels du barreau de Toulouse mènent la fronde avec des opérations "justice morte" et des refus de désigner les avocats dans le cadre de l'aide juridictionnelle.  

Sur le même sujet

Baillargues : fermeture d’un des passages à niveau les plus dangereux de France

Les + Lus