Plusieurs axes routiers en Haute-Garonne et Toulouse bloqués en raison d'une manifestation des agriculteurs

Les agriculteurs manifestent aujourd'hui, jeudi 8 avril, leur mécontentement. Partis de six directions différentes du département de Haute-Garonne, les convois de tracteur bloquent la circulation. Rassemblé, ils ont déversé du fumier sur les routes et aux abords de la préfecture de Toulouse.

Les agriculteurs de la Haute-Garonne manifestent ce jeudi 8 avril sur les axes routiers du département.
Les agriculteurs de la Haute-Garonne manifestent ce jeudi 8 avril sur les axes routiers du département. © C.Neidhardt / FTV

La fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (Fdsea 31) et les Jeunes agriculteurs 31 manifestent leurs inquiétudes en cette journée du 8 avril. Partis de six directions différentes du département ce matin, les agriculteurs de la Haute-Garonne déversent du fumier sur les axes autoroutiers. Ils ont prévu de se rassembler en fin de matinée devant le monument aux morts en plein centre ville de Toulouse.

Comme vous pouvez le voir sur cette photo prise par Christophe Neidhardt, journaliste de France 3 Occitanie, les agriculteurs ont déversé du fumier et des pneus sur l'A64 avant Muret, embranchement de la D817 à la hauteur de la commune de Saubens (Haute-Garonne).

Les agriculteurs de la Haute-Garonne déversent du fumier et des pneus sur les axes autoroutiers du département.
Les agriculteurs de la Haute-Garonne déversent du fumier et des pneus sur les axes autoroutiers du département. © C.Neidhardt / FTV

La Fdsea 31 et les Jeunes agriculteurs 31 veulent faire partager leurs effarements concernant la prochaine politique agricole commune (PAC) et sa déclinaison nationale dans le cadre des Plans Stratégiques Nationaux (PSN). L’ensemble des agricultures est concerné, du céréalier à l’éleveur.

Les deux syndicats se mobilisent une nouvelle fois aujourd'hui pour donner un coup de semonce au gouvernement. "On roule, on s’arrête et on déverse", explique Jean-François Lamassé, président de la Fdsea 31. "On espère que le préfet nous entende et qu’il fasse remonter notre colère", insiste Jean-François Lamassé.

Les agriculteurs se sont rassemblés en fin de matinée au centre ville de Toulouse. La circulation des bus du réseau Tisseo est perturbée comme indiquée dans ce Tweet.

Avec cette mobilisation, les agriculteurs protestent auprès du gouvernement pour qu'il revoit sa copie sur l'élaboration de la PAC 2023 qui à l’heure actuelle risque de réduire leurs aides de 50 à 80 €/hectare. "C'est pratiquement 30% en moins sur notre salaire", souligne le président de la Fdsea 31.

La journée continue

Arrivé en centre ville de Toulouse, les agriculteurs se sont arrêtés rue de Metz et ont bloqué le quartier de la préfecture.

Les agriculteurs sont arrivés aux abords de la préfecture de Toulouse.
Les agriculteurs sont arrivés aux abords de la préfecture de Toulouse. © L.Boffet / Ftv

Une délégation de quatre agriculteurs a été reçu par Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne et son chef de cabinet. "L'entretien a duré plus d'une heure et il s’est très bien passé. Le préfet a été l’écoute, il a noté toutes nos revendications et va les faire remonter au ministre de l’agriculture", révèle Jean-François Lamassé.

Les agriculteurs ont continué a déverser du fumier dans le centre ville de Toulouse bloquant ainsi la circulation.

Bloqué par les gendarmes, les agriculteurs ont déversé leurs fumiers rue de Metz à Toulouse.
Bloqué par les gendarmes, les agriculteurs ont déversé leurs fumiers rue de Metz à Toulouse. © C.Neidhardt / Ftv

 

De toute façon, on a été assez claire, si on obtient pas ce que l’on demande, on reviendra encore avec une version différente. On a plus rien à perdre, si on perd 30%, on a plus rien à perdre.

-Jean-François Lamassé, président Fdsea 31

"Nous attendons le retour du ministre de l'agriculture, Julien Denormandie, entre le 16 et 20 avril, pour avoir son point de vue", ponctue le président de la Fdsea 31.

Un convoi de plusieurs tracteurs à faible allure est parti en direction de l'A68 pour continuer à sensibilser la population.

Plus de 200 agriculteurs et une soixantaine de tracteurs ont manifesté aujourd'hui à Toulouse.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie agriculteurs en colère manifestation social