Menace de grève des éboueurs à Toulouse à partir du 9 décembre prochain

Pour dénoncer la réorganisation des services, les éboueurs de Toulouse Métropole menacent de se mettre en grève pour une durée indéterminée à partir de mercredi prochain. Un préavis a été déposé en ce sens ce jeudi après midi à la suite d'une assemblée générale des  agents municipaux.

A Toulouse, les éboueurs pourraient cesser le travail dès le mercredi 9 décembre et pour une durée indéterminée. 1300 agents de Toulouse Métropole sont en effet appelés à une grève à partir de mercredi prochain (le 9 décembre). Réunis en assemblée générale ce jeudi après-midi, ils ont discuté des actions à mener et d'un éventuel arrêt de travail pour dénoncer la réorganisation des services des 1300 agents municipaux. 
L’intersyndicale (CFDT, CGT, FAFPT, FO, SUD, UNSA) fustige la réorganisation des services imaginée par la municipalité avec notamment des suppressions de postes ou le non remplacement des départs à la retraite. Un préavis de grève a été déposé.
Les syndicats affirment ne pas être informés et redoutent dans le futur une privatisation des services. Ils demandent des garanties à Jean-Luc Moudenc, le maire de Toulouse et président de la métropole, qui selon eux a un gestion uniquement financière des services, un danger disent-ils pour la qualité du service public.