Métro à Toulouse : la construction d'un tunnel et 4 stations souterraines confiée à un consortium franco-suisse

L'attribution des marchés pour la construction de la ligne C du métro à Toulouse se poursuit. Tisséo a ainsi confié la réalisation d'un tunnel et de 4 stations souterraines à un consortium franco-suisse. Montant de la commande : 331 millions d'euros.

C'est l'entreprise Implenia, basée en Suisse, qui s'en fait l'écho ce lundi 13 février 2023. Ce spécialiste de la construction et du génie civile et la société française, Demathieu Bard Construction, ont remporté l'un des marchés de réalisation de la troisième ligne de métro à Toulouse. Le consortium a été choisi par Tisséo pour creuser un tunnel de près de quatre kilomètres et quatre stations sous terre. Montant de la commande : 331,4 millions d'euros.

Un tunnelier à la pointe de la technologie

C'est un projet de tunnel "important et complexe" que le consortium, composé d'Implenia et Demathieu Bard Construction, vient de remporter. Dans le cadre de la construction de la ligne C de métro à Toulouse, il va en effet falloir creuser un tunnel de 3814 kilomètres "en milieu urbain dense" précise la société Implenia basée près de Zurich en Suisse. 

"Le consortium a proposé un mode de creusement à la pointe de la technologie avec un concept de tunnelier à densité variable qui s’avère particulièrement recommandé face à des natures de sols variées", explique Implenia sur son site internet.

Autre point mis en avant par le spécialiste suisse de la construction et du génie civil, la volonté de maîtriser l'empreinte carbone de ce vaste chantier. Pour se faire Implenia aura "recours à des voussoirs en béton fibré", s'attachera à "la préservation des arbres sur les emprises du chantier durant toute la durée des travaux." Et les matériaux issus du creusement "seront revalorisés à hauteur de 98%", promet le constructeur.

Spécialistes en la matière

Le syndicat mixte des transports en commun de l'agglomération de Toulouse, Tisséo, a choisi des leaders de la construction et du génie civile pour ce vaste chantier de la future ligne C. Outre le tunnel, Implenia et Demathieu Bard Construction auront également à leur charge les travaux de réalisation de quatre stations souterraines, entre 24 et 39 mètres de profondeur. La construction de trois ouvrages annexes fait également partie du lot attribué.

"Avec les lots du Grand Paris Express et du TELT (Lyon-Turin), c'est un autre grand projet d’infrastructure complexe pour notre équipe en France. Il s’inscrit dans notre stratégie et associe notre grande expérience, nos compétences éprouvées dans la construction de tunnels et les disciplines de génie civil connexes", s'est réjoui Christian Späth, à la tête de la division de génie civil d'Implenia.

L'entreprise française, Demathieu Bard, affiche également d'importantes réalisations comme le centre Pompidou de Metz, le pont de la Grande Duchesse Charlotte au Luxembourg. C'est également un spécialiste des travaux souterrains, engagé également sur la construction de la ligne 15 du Grand Paris Express.

Les travaux de la trosième ligne de métro à Toulouse ont été symboliquement lancés le 15 décembre 2022 avec les premiers tours de foreuse dans le quartier des 7 Deniers. La ligne C devrait permettre de relier Colomiers à Labège d'ici fin 2028.