Migrants : des maires de grandes villes, dont Jean-Luc Moudenc, dénoncent le manque de moyens

L'Etat est en responsabilité pleine et entière en ce qui concerne les migrants (photo illustration) / © Maxppp A.Carrasco Ragel
L'Etat est en responsabilité pleine et entière en ce qui concerne les migrants (photo illustration) / © Maxppp A.Carrasco Ragel

Dans une tribune collective au « Monde », des édiles de grandes villes dont Martine Aubry, Alain Juppé et Jean-Luc Moudenc, s’alarment de la pénurie de moyens mis à disposition par l’Etat pour accueillir les migrants.

Par Michel Pech

Dans cette tribune dans "le Monde", les sept signataires , Nathalie Appéré (Rennes, PS), Martine Aubry (Lille, PS), Alain Juppé (Bordeaux, LR), Jean-Luc Moudenc (Toulouse, LR), Eric Piolle (Grenoble, EELV), Roland Ries (Strasbourg, PS) et Johanna Rolland (Nantes, PS) appellent l'Etat au secours. Ils dénoncent un manque important de moyens, face à l'afflux des migrants.

"Face aux flux migratoires, nous les maires sommes au pied du mur "

Ces élus locaux, de droite comme de gauche, décrivent aussi des dispositifs consacrés à l'hébergement des demandeurs d'asile complètement saturés et ce malgré l'augmentation régulière du nombre de places. 

"L’évidence est là, sous nos yeux, dans nos rues, dans les foyers et les centres d’hébergement : il y a urgence".


Les élus demandent également la mise en place sans délai d'un réseau solidaire entre les villes de France.

Vidéo : le reportage de Christine Ravier et Laurence Boffet

La tribune signée par sept maires
Il manque des moyens pour gérer les migrants - Christine Ravier et Laurence Boffet

 


 

 


Sur le même sujet

Les + Lus