• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

La mobilisation des Gilets Jaunes à Toulouse ne faiblit pas mais se termine par de nouveaux heurts

La mobilisation des Gilets Jaunes est encore importante à Toulouse pour cette 16e journée de manifestation / © Marie-Candice Delouvrie
La mobilisation des Gilets Jaunes est encore importante à Toulouse pour cette 16e journée de manifestation / © Marie-Candice Delouvrie

A Toulouse, les Gilets Jaunes restent mobilisés. Des milliers de personnes défilent pour cette 16e journée de manifestation. 

Par SD avec AFP

A Toulouse, les samedis se suivent et se ressemblent.  La journée de manifestation s'est ainsi terminée par des affrontements.
Selon la préfecture de Haute-Garonne, vers 20 heures "Quelques dégradations ont eu lieu à différents endroits à Toulouse : des tags sur la façade du tribunal de Grande Instance et sur quelques devantures (agences immobilières et bancaires), des feux de poubelles et des jets de projectiles. (...) On dénombre actuellement 4 blessés légers parmi les forces de l’ordre. 16 personnes ont été, pour l’instant, interpellées en centre-ville."
 
Pourtant des milliers de Gilets Jaunes se sont élancés, à 14 heures, aux cris de "On lâche rien",  dans le calme au départ des allées Jean Jaurès, avant de partir en déambulation dans les rues de la ville rose. 
Comme chaque semaine, le cortège défile sans véritables problèmes jusqu'à 17 heures où les heurts entre forces de l'ordre et manifestants commencent. 
Pour ce 16e samedi consécutif de manifestation dans la ville, le cortège s'était élancé dans une ambiance potache, derrière une banderole annonçant une "caca party", en référence aux plaintes de policiers affirmant avoir été visés la semaine dernière
à Paris par des projectiles remplis d'excréments. 

Sur le même sujet

Interview de Christophe Barret

Les + Lus