VIDEO. "Pas de fachos dans les quartiers, pas de fachos à l'Assemblée!" 6.000 personnes défilent en plein centre-ville contre l'extrême droite

Plus sur le thème :

Lundi 10 mai, les appels à manifester et à l'union des forces progressistes se multiplient sur les réseaux sociaux et à travers toute la France pour faire barrage à l'extrême droite, après la victoire du Rassemblement National aux élections européennes et la dissolution de l'Assemblée Nationale. Une foule importante défile au centre-ville de Toulouse (Haute-Garonne), lundi soir.

Après la percée historique du Rassemblement national et de Reconquête aux élections européennes, atteignant près de 40% des suffrages, Emmanuel Macron a pris la décision choc de dissoudre l'Assemblée nationale et de convoquer des élections législatives anticipées les 30 juin et 7 juillet prochains. Ces résultats et cette décision provoquent de nombreuses réactions notamment dans le camp de l'extrême gauche, où depuis ce lundi 10 juin les appels à manifester contre l'extrême droite se multiplient.

Une foule importante, dont de nombreux jeunes, se sont rassemblées lundi soir à Toulouse au son des slogans contre l'extrême droite, appelant à l'union de la gauche et formant un important cortège sur les boulevards du centre-ville toulousain. Selon la police, ils sont 6.200 à défiler dans la Ville rose.

Le défilé s'est terminé en fin de soirée place Saint Cyprien par des heurts avec les forces de l'ordre, des poubelles brûlées, du mobilier urbain cassé et des tirs de lacrymogènes.

"Macron joue le sort de la France à la roulette russe" pouvait-on lire plus tôt dans la journée sur le site contre-attaque.

Le risque d’avoir un gouvernement ouvertement d’extrême droite en France n’a jamais été aussi élevé depuis le régime de Vichy. Une fois le choc passé, il est vital de construire une riposte.

Contre-attaque

Plusieurs rassemblements ont été annoncés au cours de la journée du lundi 10 juin à Nantes, à Marseille, à Bordeaux. Des appels relayés notamment par le collectif Les Soulèvements de la Terre.

Appels à l'union à gauche

Dès l'annonce des résultats, des voix se sont élevées à gauche pour appeler à l'union afin de faire barrage à l'extrême droite. Le député insoumis François Ruffin a repris le terme de "Front populaire", évoquant la coalition de gauche ayant porté Léon Blum au pouvoir en 1936. 

À lire : "Oui, un gouvernement de gauche est possible" : Carole Delga appelle à l'union face à la poussée de l'extrême droite

Un appel relayé par Benoît Hamon, Olivier Faure du PS, et Fabien Roussel du PCF, ce dernier proposant un "Pacte pour la France" rassemblant "les forces sociales et de gauche". La France insoumise a également appelé à un "rassemblement" autour du programme de la Nupes, tout en refusant "toute combinaison politicienne avec la macronie".

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité