Municipales : un collectif toulousain demande aux futurs élus de s’engager publiquement pour le climat

Sécheresse à Toulouse :La Garonne au pont de l'Embouchure / © PhotoPQR/Didier Poydebat/ MaxPpp
Sécheresse à Toulouse :La Garonne au pont de l'Embouchure / © PhotoPQR/Didier Poydebat/ MaxPpp

Face à crise climatique, le collectif Urgence Climatique Toulouse publie ce 15 novembre, le Pacte Toulousain pour le climat. En pleine campagne municipale, ils demandent aux futurs élus de se positionner fermement et publiquement sur une liste de 25 engagements incontournables.
 

Par Corinne Carrière

Le collectif Urgence Climatique Toulouse est composé de citoyens et d’une vingtaine d’associations engagées dans la lutte contre le changement climatique. Les représentants de ces associations et de ces citoyens travaillent ensemble depuis le mois de mai à l’élaboration de ce Pacte pour le climat. 

Ils souhaitent que les enjeux climatiques et environnementaux soient au cœur des débats de la campagne municipale. Selon Régine Lange, membre du collectif et coordinatrice de l’association Citoyens pour le climat : 

"Le prochain mandat va être crucial pour engager les transformations incontournables pour faire face au changement climatique, nous sommes apartisans, nous ne voulons pas influencer le vote des électeurs mais les éclairer sur les prises de position concrètes des futurs élus".

Elle précise que depuis les "élections européennes c’est la course à l’électorat écologique mais on ne voudrait pas que cela se transforme en surenchère de déclarations d’intention non suivies des faits".

Un pacte pour la transformation et éviter le « Green Washing »

Les associations ont rédigé en commun une liste de "25 engagements incontournables" que devront prendre les futurs élus. Une façon de s’assurer que les programmes débouchent sur des propositions concrètes. Objectif : donner une meilleure grille de lecture aux électeurs.
Les têtes de liste devront répondre par oui ou par non à chacune des propositions. Des prises d'engagements par écrit qui seront mises en ligne sur la page internet du collectif.
Le collectif demande par exemple aux futurs élus de se prononcer clairement sur la transformation de toutes les pistes cyclables en voies cyclables sécurisées d'ici la fin de leur mandat. Ou encore de protéger les espaces agricoles et naturels. 

Tout au long de la campagne municipale, les associations et le collectif vont mener des actions de sensibilisations. Un grand débat avec les élus intéressés se déroulera fin janvier. 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus