• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Municipales à Toulouse : liste autonome pour le Front de Gauche mais sans le Parti Communiste

© CC-BY Remi Noyon
© CC-BY Remi Noyon

Après échec des négociations avec le Parti Communiste, le Front de Gauche se lance sans lui dans la course à la mairie de Toulouse. Sans oublier de laisser la porte ouverte en précisant que pour ces municipales de 2014, tout allié est le bienvenu.

Par Véronique Haudebourg

Le Front de Gauche décide de faire cavalier seul pour conquérir le Capitole à Toulouse, mais sans toutes ses composantes. Le Parti Communiste ne participe en effet pas, pour le moment, à cette démarche

Jean Christophe Sellin la tête de liste du Front de Gauche pour les municipales à Toulouse.
DMCloud:82269
Jean Christophe Sellin, tête de liste du front de gauche


Celui-ci construit son programme de campagne sur deux mots d'ordre : Egalité et Ecologie. avec notamment la gratuité des transports. Mais le programme n'est pas définitivement fixé et pourrait s'enrichir avec la venue d'autres courants politiques comme le Parti Communiste, le NPA ou EELV qui a pourtant déjà annoncé sa liste autonome.

Le Front de gauche regroupe  le Parti Communiste français, le Parti de gauche, la Gauche unitaire, la Fédération pour une alternative sociale et écologique, République et socialisme, Convergences et alternative, le Parti communiste des ouvriers de France, la Gauche anticapitaliste, et les Alternatifs

De son côté, le Parti communiste dénonce la logique d'isolement de Jean-Christophe Selin et Myriam Martin (porte-parole du Front de gauche à Toulouse) et leur mépris pour la composante du FDG que le PCF représente.

Après avoir refusé, sans discussions sur le projet pour la ville, toute alliance avec le PS, le PRG, le MRC, la Gauche socialiste,les Motivés ou des militants des quartiers populaires, ils refusent maintenant de travailler avec le PCF et organisent la division du Front de Gauche.



Le PCF fera voter par ses militants sa stratégie aux municipales et rappelle que selon lui, les rangs du Front de Gauche sont composés à 90 % de communistes. 

Sur le même sujet

Lozère : la baignade à nouveau autorisée dans le lac de Naussac près de Langogne

Les + Lus