Occitanie : alerte pré-épidémique pour la bronchiolite

Publié le
Écrit par Laurent Dubois .

La bronchiolite se propage rapidement chez les enfants de moins de 2 ans. Les passages aux urgences et les hospitalisations augmentent en Occitanie. La région est placée en alerte pré-épidémique.

Un simple rhume ou une rhinopharyngite avec une légère fièvre puis une touche sèche et enfin une respiration rapide et sifflante. Les symptômes de la bronchiolite se retrouvent, tous les ans, chez les nourrissons. L'épidémie saisonnière débute à la mi-octobre et le pic est généralement atteint en décembre.

Les données sanitaires pointent d'ores et déjà une augmentation rapide du nombre de nourrissons malades, note Santé Publique France dans son bulletin hebdomadaire du 5 octobre.

Une nette augmentation du passage aux urgences

En une semaine, le nombre de passages aux urgences a augmenté de 41% et les hospitalisations ont connu une progression de 27%. Les consultations chez SOS Médecins, toujours pour "bronchiolite", ont "bondi" de 28%.

Ces chiffres sont nationaux. Mais toutes les régions ne sont pas impactées de la même manière.

L'Occitanie en stade pré-épidémique

L'épidémie de bronchiolite n'est pas plus fulgurante que l'année dernière. Mais des régions connaissent une propagation particulièrement rapide du virus. C'est le cas de la Normandie, des Hauts-de-France, de la Nouvelle Aquitaine, de l'Ile-de-France mais aussi de l'Occitanie.

Comme pour tous les virus, il n'existe pas de traitement particulier et l'administration d'antibiotiques n'est pas utile. Il s'agit essentiellement de traiter les symptômes : lavage du nez avec du sérum physiologique, kinésithérapie respiratoire pour aider l'enfant à expulser les sécrétions bronchiques par la bouche et, si nécessaire, apport supplémentaire d'oxygène.

Sans complications, l'infection se guérit en 7 à 10 jours. La bronchiolite est un virus très contagieux. Le lavage des mains des parents est une protection très efficace. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité