Mort de Thomas a Crépol : "on a eu peur" : Karim, témoin de l'interpellation des suspects du meurtre de l'adolescent

Sept personnes ont été interpellées à Toulouse en Haute-Garonne ce mardi 21 novembre 2023, sur le parking d'un restaurant. Elles seraient impliquées dans la rixe mortelle survenue dans la Drôme il y a trois jours. Karim, gérant d'un restaurant a tout vu.

"Je finissais mon service du midi et je sortais les poubelles vers 14h30 quand c'est arrivé ! ", raconte à France 3 Occitanie, Karim, témoin de l'arrestation musclée de sept jeunes à Toulouse en Haute-Garonne ce mardi 21 novembre 2023.

Le gérant du restaurant L'Assiette du boucher, a vu la voiture des interpellés se garer devant son restaurant. Puis l'arrivée d'un groupe d'une "quinzaine de gendarmes cagoulés et habillés en civil, armés de mitraillettes. Ils les ont sortis d'un véhicule de type monospace pour les arrêter en les plaquant à terre. Les occupants de la voiture qui n'était pas immatriculée en Haute-Garonne sont restés calmes", ajoute le gérant.

"Ils étaient très jeunes"

L'établissement est situé au 226, route de Seysses, dans le quartier de Lafourgette.  "On a eu peur, on ne voyait que les yeux des policiers, poursuit Karim. Ils nous ont interdit de filmer et dit de ne pas trop regarder. Les jeunes sont restés calmes, ils avaient moins de trente ans, ils étaient très jeunes. je n'avais jamais vu d'arrestation comme ça, ça a duré une demi-heure. Ils ont indiqué qu'ils n'avaient pas d'armes. "

Ces sept personnes interpellées sont soupçonnées d'avoir participé à la rixe mortelle qui s'est déroulée dans la nuit de samedi 18 au dimanche 19 novembre 2023, à Crépol dans la Drôme. Thomas, un adolescent de 16 ans a été tué à l'arme blanche, trois autres personnes ont été blessées et sont toujours en urgence absolue. L'auteur présumé du meurtre de Thomas ferait partie des interpellés. 

Lire aussi : Drame de Crépol. Sept personnes interpellées aux environs de Toulouse dont l'auteur présumé du meurtre de Thomas

Cet après-midi, le Ministre de l'intérieur Gérald Darmanin, avait annoncé en pleine séance à l'Assemblée nationale leur interpellation près de Toulouse.