Aucun avion au décollage et à l'atterrissage à Paris le soir du 26 juillet, on vous explique pourquoi il sera difficile de voyager

Plus sur le thème :

Aucun vol y compris commercial ne sera autorisé à Paris dans un rayon de 150 km le soir du vendredi 26 juillet prochain, jour de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques. Explications.

C'est confirmé. Aucun vol ne sera autorisé dans un rayon de 150 km au-dessus de la capitale parisienne le vendredi 26 juillet prochain, date de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques, de 18h30 à minuit, comme le rapportent nos confères du Journal d'information aéronautique, sur leur site internet et des passionnés d'aviation sur leur compte X. 

Concrètement, si vous comptiez décoller de l'aéroport de Toulouse-Blagnac pour Paris ce jour-là, il faudrait le faire bien avant 17h ou bien reporter ou avancer votre voyage.

"Dans les faits, les perturbations du trafic commercial interviendront en amont car des régulations de trafic aérien seront en vigueur dès 17h sur les aéroports parisiens", précise la direction générale de l'aviation civile (DGAC), dans un document officiel,  paru le jeudi 2 mai 2024. Celui-ci officialise la "création d’une zone interdite temporaire (ZIT) pour le dispositif particulier de sûreté aérienne (DPSA) lié à la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Paris et FBZ associée." Une mesure annoncée en mars dernier par le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin. 

« Hormis les vols des services d’urgence et les vols pouvant bénéficier, à titre exceptionnel, d’une dérogation accordée par l’Armée de l’Air et de l’Espace, aucun vol (ni décollage, ni atterrissage, ni survol) ne sera permis dans cet espace aérien sur le créneau horaire mentionné », avait insisté la DGAC auprès de nos confrères de l'AFP en mars dernier. 

Une mesure qui ne sera pas sans conséquence pour les voyageurs :

« Les usagers habituels, compagnies aériennes, professionnels et particuliers, seront invités à reporter leur activité ou à contourner cette zone pendant la période considérée »

Direction générale de l'aviation civile

L'objectif d'une telle mesure est notamment de contrôler le survol de drones au cours de cette soirée. 

Mais comment les aéroports de province qui proposent des vols à destination des aéroports d'Orly, de Roissy-Charles-de-Gaulle, et même de Beauvais dans l'Oise qui accueille des compagnies low-costs vont-ils s'organiser ? 

D'autant que cette Zone d'interruption temporaire s'appliquera dans des périmètres plus réduits durant toute la durée des Jeux olympiques et paralympiques pour éviter tout survol au-dessus de certains sites accueillant des épreuves comme le Château de Versailles ou encore le Champ-de-Mars. 

Ce qui laisse présager d'une sacrée organisation pour éviter toute pagaille en pleine période des grandes vacances scolaires. 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité