• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Opéra urbain de la Machine : Toulouse découvre le Minotaure et son araignée géante

Astérion, le Minotaure géant, s'est réveillé à Toulouse, place du Capitole / © Eric Coorévits/France 3 Midi-Pyrénées
Astérion, le Minotaure géant, s'est réveillé à Toulouse, place du Capitole / © Eric Coorévits/France 3 Midi-Pyrénées

Toulousains et touristes ont découvert jeudi, encore endormi sur la place du Capitole à Toulouse, le Minotaure, gigantesque colosse de bois, et son araignée géante qui seront pendant quatre jours les vedettes articulées d'un mystérieux opéra urbain de La Machine.

Par Vincent Albinet

Ses longs cils encore clos, Astérion le Minotaure, de 47 tonnes et de 14 m de haut, au torse fendu d'une large balafre, se repose "d'un long voyage au-delà des continents et au-delà des océans", raconte son créateur François Delarozière.

La créature mi-homme mi-taureau, en bois de tilleul savamment sculpté et percé d'écussons d'or, est apparue jeudi matin à Toulouse mais ne s'est éveilleée que vendredi matin, manipulé par 16 machinistes, au deuxième acte d'une épopée de quatre jours, "Le Gardien du temple", conçue par la compagnie de spectacle de rue La Machine.

350.000 visiteurs sont attendus pour cet opéra urbain tout au long du week-end.
    
Pendant quatre jours de mythe ainsi revisité, Ariane tissera le fil qui guidera le Minotaure vers son temple sacré, selon un scénario que les spectateurs découvriront petit à petit.

Voir le reportage de Delphine Gérard et d'Eric Coorévits :
    

Sur le même sujet

Le soulagement de Michael Guigou après la victoire du MHB sur Rhein Neckar

Les + Lus