Partie durant un an faire le tour de l'Europe à vélo, la famille Juillard est de retour à Toulouse

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lauriane Nembrot .

25 000 kilomètres parcourus, des dizaines de pays traversés et un seul moyen de locomotion : des tandems électriques. Voilà à quoi ressemblait le quotidien de la famille Juillard pendant un an. De retour à Toulouse, ils se disent déterminés à maintenir un mode de vie respectueux de l’environnement.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Laurent, Coralie, leur fils aîné et les deux jumeaux ont enfourché leur vélo nuit et jour pendant un an. Objectif : faire le tour de l’Europe en limitant l’empreinte carbone de chacun. Équipés de vélos électriques qui tournent à l’énergie solaire, les cinq Toulousains ont pédalé à raison de cinq jours par semaine pendant un an. 

Pluie, tempêtes, chaleur, dénivelé… Durant ce voyage, il a fallu tenir compte des intempéries et de la météo durant cette expédition. “Lorsqu’on était en Sicile en octobre dernier, on a croisé  le cyclone Apollo. Les routes étaient inondées, les rivières ont débordé”, se rappelle Laurent Juillard. La famille s’en est sortie saine et sauve après avoir trouvé refuge dans une auberge. 

Retour à la vie “normale”

 Après un an passé à arpenter l’Europe, les retrouvailles avec une vie sédentaire se passent sans encombre. “On est rentré chez nous, on a retrouvé la maison, tout va bien” , assure le père de famille. Moins de vingt-quatre heures après le retour des aventuriers à Toulouse, le père de famille est déjà de retour au travail. “ J’ai retrouvé tous mes collègues, je leur ai raconté ce qu’on a traversé. Je me suis replongé directement dans le bain.” explique-t-il ce lundi.

À la rentrée de septembre, les trois enfants du couple feront leur retour à l’école primaire. Pendant un an, ils ont suivi une scolarité basée sur l’apprentissage dans des livres scolaires et la découverte des pays qu’ils ont pu visiter. “Les jumeaux ont 6 ans. On leur a donné des cours de niveau maternelle. L’aîné a 9 ans. Il va entrer en classe de CM1. Il a déjà appris les divisions, les multiplications. Pendant le voyage, il s’est même découvert une passion pour la lecture”, détaille Laurent Juillard. Enjoué, il assure que le garçon “a dévoré les 7 tomes de la saga Harry Potter” pendant le tour de l’Europe à vélo. 

“On voulait offrir ce mode de vie à nos enfants”

Les enfants sont par ailleurs au cœur du projet de voyage en vélo à l’année porté par les époux Juillard. Habitués des excursions en solitaire avant de se rencontrer, le couple avait envie de transmettre leur amour de la nature aux enfants. “Ma femme et moi, on s’est rencontré pendant qu’on voyageait en Amérique du Sud. Très rapidement, on s’est dit qu’on voulait offrir ce mode de vie à nos enfants”, raconte Laurent Juillard. “Quand les enfants sont dans la nature, qu’ils voyagent, ils sont plus cool”, abonde la maman Coralie. “Ils ne s’ennuient pas, ils s’adaptent vite”. Selon les deux parents, la jeune fratrie a gagné en autonomie, en indépendance et curiosité et en créativité grâce à cette aventure largement documentée sur les réseaux sociaux. 

On va continuer à appliquer tout ce qu’on a vécu pendant un an. Faire du vélo, partir en randonnée pour découvrir des coins magnifiques.

Laurent Juillard, père de famille et de retour d'un tour d'Europe à vélo

Si le retour à une vie sédentaire ne semble pas poser de problème à la famille, Laurent Juillard promet qu’ils vont conserver un mode de vie en adéquation avec des valeurs proches de la nature. “On va continuer à appliquer tout ce qu’on a vécu pendant un an. Faire du vélo, partir en randonnée pour découvrir des coins magnifiques. Et surtout continuer à se contenter de l’essentiel”, achève Laurent Juillard. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité