VIDEO. Visionnez l'opération "No Time Toulouse" : le lancement des premiers satellites Kinéis pour l'Internet des objets

La start-up toulousaine Kinéis a franchi une étape cruciale dans son ambitieux projet de constellation de satellites dédiée à l'Internet des objets (IoT). Jeudi 20 juin 2024, cinq nanosatellites ont été mis en orbite avec succès depuis la Nouvelle-Zélande, marquant le début du déploiement d'une constellation qui comptera à terme 25 satellites.

La start-up française Kinéis a franchi une étape majeure dans son projet de constellation de satellites dédiée à l'Internet des objets (IoT).

Jeudi 20 juin 2024, les cinq premiers nanosatellites de Kinéis ont été mis en orbite avec succès par la fusée Electron de Rocket Lab, depuis la Nouvelle-Zélande. Le lancement s'est déroulé comme prévu à 20h13 heure française. Un peu plus d'une heure après le décollage, les cinq nanosatellites de 30 kg chacun ont été déployés à une altitude de 635 kilomètres. 

Assistez au décollage de la fusée Rocket Lab en Nouvelle-Zélande pour l'opération "No Time Toulouse" :

Une "consécration"

Ces satellites, d'une durée de vie prévue de huit ans, marquent le début du déploiement de la constellation Kinéis, qui comptera à terme 25 satellites. Alexandre Tisserant, président de Kinéis, a salué cette réussite comme "la consécration du projet" et "l'aboutissement de la phase technique", ouvrant la voie à la phase de commercialisation du système.

Créée en 2018, Kinéis est une spin-off de CLS (Collecte Localisation Satellites) et du CNES (Centre national d'études spatiales). La start-up toulousaine avait levé 100 millions d'euros en 2020 pour financer le développement de sa constellation. La technologie de Kinéis s'appuie sur l'héritage du système Argos, permettant de géolocaliser des balises avec une précision de 150 mètres. L'ambition de Kinéis est de fournir une connectivité globale pour l'Internet des objets (IoT), y compris dans les zones blanches.

A lire : Déployer une constellation de nano satellites dédiés aux objets connectés : une première en Europe réalisée par des Français

Les applications potentielles sont nombreuses : aide à la géolocalisation des petits pêcheurs, gestion de troupeaux, détection précoce des feux de forêt, ou encore suivi des wagons de fret connectés.Quatre autres lancements sont prévus d'ici début 2025 pour compléter la constellation de 25 nanosatellites. Cette réussite positionne Kinéis comme un acteur majeur du "New Space" européen dans le domaine de l'IoT par satellite.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité