• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Pascal Dupraz est le 4ème entraîneur viré par le président du TFC Olivier Sadran

Pascal Dupraz et Olivier Sadran / © Rémy Gabalda / AFP
Pascal Dupraz et Olivier Sadran / © Rémy Gabalda / AFP

Depuis qu'il a repris le club en 2001, le président du TFC Olivier Sadran s'est séparé de ses quatre derniers entraîneurs avant la fin de leur contrat. Pascal Dupraz, limogé ce lundi, n'a pas fait exception.

Par Fabrice Valery

Son statut de héros ayant réussi à sauver miraculeusement la place du club en Ligue 1 à l'issue de la saison 2015-2016 n'aura pas suffi : Pascal Dupraz ne fera pas figure d'exception et arrête sa collaboration avec le TFC avant la fin de son contrat, viré par le président-propriétaire du club Olivier Sadran. Comme trois de ses quatre prédécesseurs.

Depuis qu'il a repris le club en 2001, l'industriel toulousain se sera donc séparé successivement de quatre entraîneurs en cours de saison, en raison des piètres résultats. 

Erick Monbaerts a été le premier coach de l'ère Sadran et aussi le seul à partir sans être limogé. C'est l'homme de la renaissance du club. Arrivé dans les bagages d'Olivier Sadran en 2001, il reste quatre saisons au poste d'entraîneur dont le titre de Division 2 en 2003 accompagnant surtout la montée en première division. Mais en mai 2006, fatigué et déçu des résultats de son équipe, il décide de laisser la place. 

Il est remplacé par Elie Baup. L'année qui suit sera celle de la qualification pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions, perdu, face au FC Liverpool en août 2007. Mais la saison suivante est calamiteuse et Elie Baup est limogé un an avant le terme de son contrat. 

Olivier Sadran fait alors appel à Alain Casanova. L'ancien gardien de but restera pendant 7 saisons au club, un record avec des performances en dents de scie. Mais, là encore, la fin de la collaboration entre le coach et le club se fera dans la douleur. Il est viré en cours de saison en 2015. Olivier Sadran fait alors appel à une solution en interne : ce sera l'ancien joueur Dominique Arribagé.

Mais un an plus tard, alors que le TFC se dirige tout droit vers la Ligue 2, Dominique Arribagé cède sa place à Pascal Dupraz. Le coach savoyard au caractère trempé sera l'électrochoc : un scénario incroyable qui permet au club d'effectuer une "remontada" et de sauver sa place en Ligue 1 lors de la dernière journée. Dupraz est le héros. Mais ne le restera pas très longtemps.
La saison suivante le TFC finit 13ème de Ligue 1. C'est la saison en cours, 2017/2018, qui marquera la fin de l'ère Dupraz. Le TFC est actuellement 19ème de Ligue 1 et relégable.

Olivier Sadran espère un nouvel électrochoc pour sauver la place du TFC en Ligue 1. C'est à nouveau une solution interne qui est choisie : Mickaël Debève, entraîneur adjoint, est promu à la tête de l'équipe. Jusqu'à quand ?


Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus